Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Le Mantois et Partout ailleurs

Le 20 janvier 2019, sur France Inter, l’animateur Ali Baddou recevait la ministre des armées, l'ex-socialiste Florence Parly. Il lui pose la question : "Faut-il cesser de vendre des armes à l’Arabie saoudite ?". Et madame la ministre de répondre, les yeux dans les yeux: "Je n’ai pas connaissance du fait que des armes [françaises] soient utilisées directement dans ce conflit."

Cela fait des mois que la question est dans l’air mais reste sans réponse. Or, les contrats entre la France et l’Arabie saoudite alimentent un débat moral, politique et juridique exigeant. La France peut-elle fournir des armes à un client qui s’en sert pour bombarder des civils au Yémen depuis quatre ans ?  Mais Florence Parly, droite dans ses bottes, n'en a pas connaissance.

Or, une fuite d'un document de 15 pages, dit "secret défense", détaille  la liste des armes françaises impliquées dans la guerre au Yemen, tableaux et cartes à l'appui. Document confidentiel transmis à Emmanuel Macron et Florence Parly, à Matignon et au ministre des affaires étrangères, l'ex-socialiste Jean-Yves Le Drian, lors du conseil de défense consacré à la guerre au Yémen, tenu le 3 octobre 2018, à l’Élysée.

"Le capitalisme porte en lui la guerre comme la nuée porte l'orage", affirmais Jean Jaurès. C'est toujours vrai aujourd'hui.

Des armes françaises dans la guerre au Yemen: un mensonge d'Etat.

En lien, l'article de Médiapart

Commenter cet article