Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Le Mantois et Partout ailleurs

En fait, comme pour l'affaire Alexandre Benalla, la lumière ne fut pas, même si le chargé de l'Economie et des Finances dans le gouvernement des riches et du capital le proclame dans la presse.

Jugez plutôt. Le ministre de l'Économie a indiqué que de "nouveaux éléments importants" ont été transmis à la justice française, dans le dossier de Carlos Ghosn. En effet, note de ma pomme, l'ancien PDG de Renault est de nouveau en taule au Japon, ce jeudi 4 avril, sur de nouveaux soupçons de malversations financières.

Mais, comme dit Bruno Le Maire, les zautorités françaises veulent "faire toute la lumière sur la gouvernance passée de Renault". Ah bon? Depuis quand il est pdg de Renault, Carlos Ghosn, entreprise dans laquelle la France est actionnaire avec voix au chapitre? Sur la matinale de BFMTV, ledit Bruno Le Maire a affirmé que de nouvelles révélations sont apparues dans l'enquête interne de Renault sur la gouvernance de son ancien PDG.  Sans blââgue!!

"Il y a de nouveaux éléments qui sont apparus qui étaient suffisamment importants pour mériter d'être transmis à la justice", a déclaré le ministre. Mais, a-t-il ajouté, je ne révèlerai rien sur le contenu de ces informations. Na!

Ben oui, on ne va pas refiler des infos aux derniers de cordée, des sans-dent comme les appelait le socialiste François Hollande président de la République. Du coup, BFMTV n'a pas daigné interroger plus le ministre de Manu 1er. Sur cette téloche, il faut toujours raison garder, non mais!

Affaire Carlos Ghosn: Bruno Le Maire, sans rire : "Je veux que la lumière soit"

Création de la Lumière, par Gustave Doré

Note de ma pomme: Bon, ça c'est passé dans un temps très, très, très, ancien. Depuis, il y en a qui font prendre des vessies pour des lanternes, si vous voyez clairement ce que je vous conte.

Commenter cet article