Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Le Mantois et Partout ailleurs

Rien, puisque le capitalisme et son atout, l'évasion fiscale, sont libres et non faussés. Il faut dire aussi que c'est Pierre Moscovici, socialiste français, qui est le commissaire européen en charge des Affaires économiques et de la Fiscalité. Il a été ministre de François Hollande chargé  de l'Economie et des finances. CQFD.

Le Parti socialiste présente une liste à l'élection européenne de mai 2019, sans remettre du tout en cause sa gestion loyale du business en France ou partout ailleurs en Europe. Dire que j'en entends qui s'agitent toujours pour une union de toute la gauche aux élections européennes?

Pour en revenir à l'UE, le pouvoir exécutif de cet outil du capitalisme sur notre vieux continent, siégeant à Bruxelles, va réhabiliter 9 des pires paradis fiscaux dans le monde: Les Bahamas, les Bermudes, Guernesey, Hong Kong, l'île de Man, les îles Caïman, les îles Vierges britanniques, Jersey et le Panama.

Ainsi en ont décidé les ministres des Finances des 27 états de l'UE. Il fallait que lesdits bandits adressent une lettre de "contrition" à Bruxelles, énumérant les efforts qu'ils étaient prêts prêt à faire afin de retrouver le chemin de la probité. Bon, sans rire, l'UE avait supprimé le passage par un confessionnal, se contentant d'une bafouille écrite desdits pécheurs. Entre parenthèses, Jersey, Guernesey et l'île de Man sont des îles européennes sous la couronne d'Elisabeth II d'Angleterre.

Cela dit, et les paradis fiscaux que sont Chypre, l'Irlande, le Luxembourg, les Pays Bas, Malte, etc, mondialement réputés pour leur douceur fiscale et cités dans les plus grands scandales financiers?  Ah ben non, l'UE du capital n'enquête pas sur ses États membres, les considérant honnêtes par principe. Le socialiste français Pierre Moscovici, Commissaire européen aux Affaires économiques et à la fiscalité, consent à parler de "trous noirs fiscaux" et pas de paradis fiscaux.  Sans Blââgue.

Et les députés européens vont-ils enquêter sur ces "trous noirs fiscaux"? Ben non, ce n'est pas dans leurs prérogatives concédées par le capitalisme en Europe. Et s'ils votaient une loi pour réduire à merci les "trous noirs fiscaux" européens? Ce n'est pas non plus prévu et d'ailleurs, lesdits députés européens, présents ou à venir, n'ont aucun droit à proposer une loi aux patrons de l'UE. C'est quand même bien huilé le capitalisme, non?

PARU DANS MEDIAPART

PARU DANS MEDIAPART

Commenter cet article