Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Le Mantois et Partout ailleurs

Lionel Jospin, ex-premier ministre socialiste, adoubé par François Hollande, est remplacé par Alain Juppé, ex-premier ministre de Jacques Chirac. Alain Juppé est adoubé par Emmanuel Macron de droite et de drauche. En effet, l'ex-banquier d'affaires, entré à l'Elysée, avait débauché dudit Conseil Nicole Belloubet, adoubée par le socialiste François Hollande, pour en faire son ministre de la Justice.

La presse bien pensante-suivez mon regard- s'étonne qu'un soutien politique à Manu 1er quitte sa bonne ville de Bordeaux qu'il aimait tant. On parle même de "stupeur" dans ladite presse avec cette nomination d'Alain Juppé. Vous avez bien dit stupeur? Comme c'est stupéfiant!

Le Conseil constitutionnel comprend 9 "Sages" désignés pour 9 ans, plus les anciens présidents de la République qui y siègent de droit. En tout cas, ce boulot pour vérifier que la 5e constitution de notre République n'est pas bafouée le moins du monde met du beurre dans les épinards à 16 211 euros brut par mois. Sans compter les pensions de retraite et autres rémunérations subsidiaires.

Bon, on va quand même pas en faire un fromage si nos "Sages" sont bien payés. Il faut de qu'il faut pour juger que notre Etat de droit reste bien un état de droit.

Toujours dans le jeu des chaises musicales, Manu 1er adoube également au Conseil Constitutionnel Jacques Mézard qui fut son ministre jusqu'en octobre 2018. Celui-ci remplace Michel Charasse, ex-ministre socialiste mais nommé au Conseil Constitutionnel par Nicolas Sarkozy président de droite de la République. Est-ce que vous suivez?

En ce moment, le Conseil Constitutionnel est présidé par Laurent Fabius, ex-premier ministre socialiste qui a remplacé à ce poste Jean-Louis Debré, lui pote de Jacques Chirac. Est-ce que vous suivez toujours?

Attention! En France, qui a mis bas la monarchie absolue de droit divin par la Révolution française, "aucune condition de compétence en matière juridique n’est exigée par la Constitution pour pouvoir être nommé, ce qui distingue le Conseil constitutionnel de toutes les autres cours constitutionnelles des grandes démocraties libérales". Dixit le site officiel Vie publique de la République française.

Ouais, comme dit Emmanuel Macron, en traversant la rue, même sans diplôme, on trouve facilement du boulot.

CAPTURE D'ECRAN

CAPTURE D'ECRAN

Commenter cet article