Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Le Mantois et Partout ailleurs

Le pape avait réuni à Rome durant 4 jours le ban et l'arrière-ban de son église. Il y avait urgence, la papauté et sa haute hiérarchie avaient couvert sans vergogne les crimes sexuels commis par le clergé durant des décennies, sinon des siècles.

De ce fait, on allait voir ce qu'on allait voir dans ce conclave de la dernière chance, me disait-on dans les téloches. Or, Anne, ma soeur anne, l'une de ces religieuses violées, n'a rien vu à l'horizon. Et côté pédophilie que sont les crimes sexuels sur des enfants, que le soleil qui poudroie et l'herbe qui verdoie.

Le pape a disserté longuement sur les agressions sexuelles perpétrées dans toute la société, notamment à l'école, dans le sport ou dans les familles. Or sous sa tiare papale, il oublie que son église n'est pas une simple association de pêcheurs à la ligne. L'Eglise est une haute autorité morale et spirituelle chargée de répandre le bien sur terre comme aux cieux.

Le pape, en évoquant ces crimes sexuels commis par le clergé, affirme donc qu'ils ont été "instruits par Satan". Ah, Satan, lequel il y a peu réservait la partie gauche des églises aux femmes. Satan qu'on invoquait pour purifier par le bûcher tout hérétique à Rome. Galilée échappa aux flammes en reniant sur la sainte croix que la terre n'était pas ronde.

Allez, pauvres pécheurs pédophiles ou violeurs, le confessionnal, la communion par l'hostie et n'y revenez plus! Sinon, je vous le dis, vous seriez intruits par Satan!

Agressions sexuelles dans l'église catholique: le Vatican accouche d'une hostie

Commenter cet article