Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Le Mantois et Partout ailleurs

Depuis que les Amérindiens ne sont plus parqués dans des réserves et que les Afroaméricains, descendants d'esclaves, plus discriminés? Depuis que Cuba n'est plus étouffé par un blocus économique après avoir tenté de l'envahir? Depuis que la démocratie de  Washington n'a pas semé le chaos en Irak, Lybie et ailleurs? Depuis que Gaza n'est plus étranglée par Israël soutenu par la Maison blanche? En fait, le sale jeu de l'impérialisme américain ne s'est arrêté sur aucun continent.

Et n'oublions pas: les USA ne rappellent leur ambassadeur auprès de Vichy qu'en novembre 1942, ou que tout était prêt pour l'occupation américaine de la France à la Libération.

Ceci dit, le gouvernement actuel du Venezuela n'est pas exempt de tout reproche. Mais il est légitime devant le peuple souverain, lui et lui seul.

D'ailleurs sur le continent américain, l'unanimité ne s'est pas exprimée pour mettre ses petits pas dans les grands de l'impérialisme américain. A l'Organisation des états américains, en dépit des pressions énormes du dollar-roi, 16 pays suivent les USA, 18 s'abstiennent. De même, au conseil de sécurité de l'ONU, réuni d'urgence par les USA, ceux-ci n'ont pas été appuyés dans leur déstabilisation du Venezuela. Les pommadés qui officient dans les téloches ne vous ont rien dit? Normal, ils sont aux ordres de Macron le Petit qui lui est légitime pour appliquer une politique réactionnaire qu'une majorité de citoyens français n'a jamais avalisée.

Quand au mot "Démocratie" dont s'est targué hier la manif des Manu, Nous on t'aime, pas un samedi de mobilisation sociale sans que la liste des blessés ne s'allonge, gilets jaunes ou observateurs. C'est à coups de grenades explosives et du LBd 40 que le pouvoir des riches et du capital instaure son GRRAND débat national. A Montpellier, le 12 janvier, la police a même essayé le fusil à pompe ultra-perfectionné tirant des balles en plastique qui ne trouent pas que du plastique.

Ami, entends-tu le vol noir des corbeaux sur la plaine... Pas au Venezuela, mais dans l'ex-patrie des droits universels de l'Homme et du Citoyen.

Commenter cet article

ZAGO Alain 28/01/2019 11:06

Et SARKOZY leur complice qui nous a réintégrés dans l'OTAN