Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Le Mantois et Partout ailleurs

Chantal Jouanno a rendu ses clous à Manu 1er qui l'avait adoubée pour ordonnancer le grand débat national édicté par le palais de l'Elysée. Et puis, l'indépendance d'esprit de la dame en a pris un coup, vu qu'elle émarge chaque mois à 12 fois le SMIC, soit 14 666 euros par mois, plus sans doute les frais de bouche et de transport qui vont avec.

Ben oui, Chantal Jouanno jette l'éponge, ce n'était pas fastoche pour elle d'assumer cette mission quand la question du pouvoir d'achat prime sur toutes les revendications.

Donc exit Chantal Jouanno pour piloter le grand débat national à la sauce macronienne.

Or, ladite dame de droite reste toujours présidente de la Commission nationale du débat public. C'est même Emmanuel Macron qui l'a assise dans ce fauteuil doré en mars 2018. Attention, cet organisme officiel existe depuis 1995, même si on ne sait pas trop à quoi il sert depuis sa création.

Bref, Chantal Jouanno reste présidente de ce machin-truc fondé au XXe siècle. De ce fait, haut fonctionnaire dans la grille de rémunération, elle émarge toujours à 12 fois le SMIC, soit 14 666 euros par mois. Et c'est 20 000 euros de plus que son prédécesseur à la même place.

Alors comme ça, en pleine crise sociale sur le pouvoir d'achat, rien qu'en retraversant la rue, on empoche 12 fois le SMIC par mois ? Ils sont drôlement fortiche à Pôle emploi, au guichet des hors-sol. Non?

Question cagnote chez les hors-sol de la politique

Commenter cet article