Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Le Mantois et Partout ailleurs

Quand la CGT renie un document de formation de la CGT

La fiche n°17, document affecté à la formation des militants de la CGT, met en cause ignominieusement la personnalité, les travaux de recherche et les ouvrages d'Annie Lacroix-Riz, historienne émérite, syndiqué au SNES-sup à ce jour. Nombre de cégétistes se sont élevés publiquement contre ces attaques sans fondement aucun qui falsifient sans vergogne la réalité des faits. Non content de les travestir, cette fiche n°17 provient d'un document officiel de la CGT et donc de la Confédération générale du Travail dirigée actuellement par Philippe Martinez.

Annie Lacroix-Riz s'est défendue sur son site. Vous trouverez également, par exemple, sur Canaille le Rouge ou sur Eldiabloblog l'expression de cégétistes en soutien de l'historienne. En lien.

Toujours sur Eldiabloblog, sous le titre Le coup de fil de Philippe Martinez à Annie Lacroix-Riz, la réaction de celle-ci à la démarche personnelle d'excuses du secrétaire général de la CGT. Q'on se le dise!

Chers camarades,

Je viens de recevoir du secrétaire général de la CGT, Philippe Martinez, un coup de fil personnel d’excuses, qui, m’a-t-il annoncé, seront notifiées officiellement par la CGT lundi 14 janvier 2019. J’ai eu ce soir l’assurance formelle que le texte ignominieux de la « fiche n° 17 », document théoriquement affecté à la formation des cadres de la Confédération, et dont le secrétaire général m’assure ignorer l’origine, sera également retiré lundi.

Philippe m’a également précisé qu’il n’avait pas l’habitude de régler les désaccords idéologiques par de telles méthodes.

J’en prends acte, et demande évidemment à tous les sites amis d’annoncer cette démarche, qui sera naturellement rendue également publique sur mon site. De la même façon, sera annoncé le texte public de la CGT, que j’essaierai de communiquer dès réception, sachant que je serai alors absente, pour plusieurs jours, de mon bureau (et de mon ordinateur).

Je remercie chaleureusement les innombrables correspondants, cégétistes notamment, qui m’apportent leur soutien et montrent qu’ils connaissent ma véritable position, dimension scientifique incluse, à l’égard de la Confédération et de ses luttes.

 

Fraternellement à tous,

Annie

Commenter cet article