Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Le Mantois et Partout ailleurs

RTL, média libre et non faussé, l'annonçait sur son site dès le 29/12/2018: " Dimanche 27 janvier, plusieurs milliers de personnes défileront depuis la place de la République à Paris, pour défendre l'action du chef de l'État, mise à mal par les "gilets jaunes" depuis plusieurs semaines." Mais le nombre annoncé provenait-il de sources sûres -comme ils disent-, celles de Christophe Castaner, ministre chargé essentiellement du chiffrage des manifestants et des essais du lanceur de balle de défense sur lesdits manifestants?

En tout cas, depuis, parmi les premiers de cordée, cela ressemble à un plouf monumental cette ballade des Manu, Nous on t'aime dans Paris. Faut pas y montrer le bout de vos godillots  le bout de rien du tout, a semblé tonitruer Stanislas Guérini, président-directeur-général choisi parmi les cotisants au parti de l'Elysée et député de Paris. La preuve, l'article du Canard enchaîné de cette semaine:

Dimanche 27 janvier, place de la République à Paris, manif des Manu, Nous on t'aime.

Qui vous savez 1er poursuit sa tournée électorale des popotes pour les élections européennes de mai prochain. Aujourd'hui, jeudi 24 janvier de l'an de grâce à lui 2019, il est à Valence. Il va causer auparavant avec Laurent Wauquiez qu'on dit patron du parti de Sarkozy mais dont Sarkozy ne pense pas que du bien. Bon, c'est une petite parlotte en privé entre gens de la même compagnie. Privé pas tant que ça, puisqu'on en est bassiné à outrance.

Ensuite, pour l'ex-banquier d'affaires, une petite bouffe avec l’ensemble des présidents des associations des maires des 12 départements de la région Auvergne-Rhône-Alpes. C'est pour son GRRAND débat national. Attention, cette fois, pas de journalistes dans les salons d'honneur de la préfecture de la Drôme. Seulement, une poignée triée sur le volet comme des lentilles du Puy-en-Velay, fief électoral de Laurent Wauquiez. Charge à ladite poignée de refiler leurs notes à leurs collègues restés dans l'antichambre pour qu'ils les proclament urbi et orbi.

J'espère que ceux-ci pourront s'échapper de la préfecture. Parce que comme l'écrit le Dauphiné.com: "Un large périmètre de sécurité va être mis en place par les forces de l’ordre autour du site, à Valence, dès 10 heures. Il devrait être maintenu jusqu’à 16 heures. (...) Dans un communiqué, la préfecture précise ce mercredi que « l’accès sera toutefois garanti aux riverains ainsi qu’aux personnes exerçant une activité professionnelle dans le secteur. Ceux-ci devront présenter une pièce d’identité ainsi que tout justificatif permettant de prouver la nécessité de se déplacer dans les rues adjacentes à la préfecture ». "

Ben oui, on sait jamais, des fois que des derniers de cordée auraient l'audace de troubler la fête autour du GRRAND débat national. 

Dernière nouvelle enfin: un groupement de gilets jaunes -que je croyais apolitique- se constitue en liste politique pour les européennes de mai prochain. Du coup, la cheftaine de l'extrême droite pense rendre le gilet jaune qui lui allait si bien, tellement qu'elle rit jaune. Mais c'est peut-être une connerie.

Et du côté du Japon, ceci:

CAPTURE D'ECRAN SUR LA TOILE

CAPTURE D'ECRAN SUR LA TOILE

Commenter cet article