Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Le Mantois et Partout ailleurs

Ben oui, où donc Médiapart va chercher ça? Que "Le Qatar a injecté 1,8 milliard d’euros dans le PSG de façon largement frauduleuse"? Que "Le club a violé les règles du fair-play financier (...) mais les patrons de l’UEFA, Michel Platini et Gianni Infantino, ont aidé à masquer la supercherie"? Et aussi que "Cela a permis au club de ne pas être exclu de la Ligue des champions"?

Le PSG-QATAR soupçonné de fraude? No, impossible, en langage du billet vert

Les bras m'en tombent tellement que j'ai peine à poursuivre cette chronique.

Le PSG a bien été racheté par le fonds d'investissement du Qatar, parce que le fonds d'investissement du Qatar est fan de foot. Tout simplement. Ben oui, mesdames zé messieurs, et le Qatar Investment Authority (en langage du billet vert dans le texte et pas en qatari), en plus d'aimer passionnément le foot, aime bien notre France aux racines bien chrétiennes.

La preuve (sources Le Monde décembre 2017), le Qatar, par son Qatar Investment Authority, est le big boss de La Fermière de Cannes, 2 casinos et 2 hôtels (Majestic et Gray d’Albion); de 35 000 m2 sur les Champs-Elysées qu'ont dit l'avenue la plus toquarde au monde; des grands magasins du Printemps; de l'Usine Altis qui fabrique de semi-conducteurs. Bon, il ne participe que pour 85% dans Le Tanneur qui fait dans la maroquinerie et le cuir. Peut mieux faire donc. Et c'est vraiment pitoyable qu'il ne participe pour presque rien dans le business de Vinci, Total, Vivendi, LVMH et Véolia Environnement.

Pour en revenir à son amour du sport, il détient 10,7% du capital de Lagardère Group, number trois mondial des droits sportifs. Il sponsorise également le Qatar Prix Arc de triomphe. Normal puisque le nom de la monarchie pétrolière et gazière intégriste figure dans l'intitulé. Et Al-Jazira, le média qatari, libre et non faussé, détient aussi des droits télé dans le Championnat de France de foot pro.

Quant à Médiapart, alors comme ça, le PSG aurait fraudé avec l’aide de l’UEFA et plus précisément avec les deux têtes pensantes que sont Michel Platini, et Gianni Infantino, secrétaire général de l’instance européenne jusqu’en 2016? Rien de bien sérieux quoi!

Allez, vive le sport, comme disent dans les téloches ceux qui ne voient rien, n'entendent rien et surtout ne disent jamais rien.

En tout cas,  comme l'écrit Sport.fr sur la "fraude" du PSG et du Qatar: "En fait, ces "Football Leaks" ne dévoilent pas grand-chose de nouveau concernant le PSG." Ben oui, mesdames zé messieurs, 70 millions de documents  analysés pendant 8 mois par 15 médias, ça ne vaut pas une roupie de sansonnet. Et peut être moins encore.

Le PSG-QATAR soupçonné de fraude? No, impossible, en langage du billet vert

Commenter cet article