Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Le Mantois et Partout ailleurs

L'un de mes articles paru en octobre 2012 sur la fille de Carlos Ghosn

Je le remets en ligne, puisque un lecteur a rajouté ce commentaire, ce lundi 19 octobre 2018, à propos de l'arrestation au Japon du patron de Renault-Nissan-Mitsubishi Motor: "Les services français vont pouvoir s'inspirer de ce que tout Etat qui se respecte (comme le Japon) fait en principe: arrestation du délinquant, règlement de la contribution due et démission sans délai. En effet un responsable n'est pas irresponsable. En France de grands patrons voyous jouissent d'une impunité pour le moins suspecte car ils sont protégés par l'Etat. Les exemples abondent de Bernard Arnault à Bolloré. Ce ne sont que les noms les + connus. La France souffre de cette absence d'Etat de droit: les "petits" sont vite cloués au pilori tandis que les grands voyous ne sont pas inquiétés. C'est la raison pour laquelle, en France, les caisses de l'Etat sont "vides". Il manque à l'Etat français au moins 50 milliards par an !!! "

Et mon article du 14 octobre 2012: La fille de Carlos Ghosn a de l'idée

Caroline Ghosn est la fille de Carlos du même nom, pdg de Renault-Nissan. Elle a fait de très bonnes études à l'université américaine de  Stanford. Elle parle couramment 4 langues après avoir vécu dans 6 pays au gré des promotions de son géniteur dans la mondialisation des affaires. En mars 2012, elle a créé son entreprise avec l'une des dirigeantes de Facebook comme actionnaire, plus quelques bons amis de son père.

Jeudi 11 octobre, elle était présente à Deauville, toute droite débarquée de New York pour le Women's Forum. Pour la promotion de sa société, elle a eu droit au service de presse de Renault et à des rendez-vous sur les stands du même nom présents en masse pour ce Women's Forum, car figurez-vous, Renault-Nissan en est aussi le principal sponsor.

Même Le Monde s'en offusque en écrivant: "Il arrive fréquemment que des sociétés invitent leurs partenaires commerciaux, ou des clients importants, sur leur stand. Mais la fille du patron d'une entreprise multinationale cotée en Bourse est un cas plus insolite, et peu conforme aux règles de bonne gouvernance." On ne lui fait pas dire.

Lors du Forum, toujours selon Le Monde, après des propos sur le chômage des jeunes, on a posé une question à Caroline Ghosn : "Que conseillerez-vous aux jeunes qui sortent de l'école ou de l'université et cherchent du travail ?" Réponse catégorique: "Utilisez vos relations. Il ne faut pas hésiter à demander de l'aide". CQFD.

Note de ma pomme: A tout hasard et le hasard fait peut-être parfois bien les choses, un article piqué dans Ouest-France sur la clôture du Women's Forum par sa présidente:

"Il est 17 h 30, vendredi, quand Véronique Morali, la présidente du Women’s forum for the economy and society, monte sur l’estrade de l’auditorium du Centre international de Deauville. Face aux femmes les plus influentes de la planète, venues de 60 pays différents, elle dresse le bilan de trois jours d’échanges autour du thème « Wanted : 360° growth », la croissance dans tous ses états.[ ...] La présidente du Women’s forum prend alors pour exemple l’Afrique, invitée d’honneur cette année, où les femmes d’affaires « ont des tripes, davantage de confiance en elles. Il n’y a pas de raison qu’en Europe cela ne soit pas le cas »".

J'ai oublié de signaler la visite à ce Women's Forum de Najat Vallaud-Belkacem, ministre des droits des femmes, et de Fleur Pellerin, ministre chargée des Pme, de l'innovation et de l'économie numérique. Mais je ne n'ajouterai aucun commentaire à cette présence.

Note de ma pomme de ce jour 20 novembre 2018: A cette époque, Najat Vallaud-Belkacem, ministre des droits des femmes, et Fleur Pellerin, ministre chargée des Pme, de l'innovation et de l'économie numérique, étaient membres du gouvernement du très socialiste François Hollande, chef de l'Etat dont justement ledit état est actionnaire de Renault jusqu'à aujourd'hui.

Commenter cet article