Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Le Mantois et Partout ailleurs

Elections US: l'ulta-capitalisme de Donald Trump n'est pas battu, loin s'en faut

Son parti reste majoritaire au Sénat, gagnant même des sièges sur le parti des Clinton-Obama. A l'inverse de la France où l'Assemblée nationale a toujours constitutionnellement le dernier mot sur le Sénat, au pays de l'impérialisme américain, celui-ci est un organisme législatif de première importance.

D'abord, il est composé de 100 sénateurs, 2 par états, indifféremment de la population desdits états. La Chambre des représentants est élue à la proportionnelle de la population de chaque état. Avec le vote d'hier, Donald Trump conserve la majorité au Sénat, en progression de 4 sièges.

Le Sénat US vote les lois fédérales. Il donne son accord aux nominations du président des USA pour les membres du cabinet présidentiel, les directeurs des départements fédéraux, les juges fédéraux notamment ceux de la Cour suprême et les ambassadeurs. A la majorité des 2/3, il ratifie les traités paraphés par le président des USA.

Surtout, à la majorité des 2/3, il vote l’impeachment, la destitution du président ou du vice-président des USA, sur mise en accusation de la Chambre des représentants dans laquelle le Parti démocrate devient majoritaire. Mais pourquoi faire?

Après le résultat du vote, Donald Trump a tweeté qu'il avait gagné. En tout cas, la vague anti-Trump n'a pas eu lieu. Et le frère du vice-président des USA a même battu le représentant sortant  dans l'Indiana.  Greg Pence, ex-officier et businessman s'est présenté devant les électeurs comme un conservateur anti-avortement et pro-armes. "Comme beaucoup d'entre vous, je continue d'être inspiré par le président Trump", a-t-il lancé après sa victoire.  Tout un programme.

Commenter cet article