Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Le Mantois et Partout ailleurs

Ah, ces paroles de ministres qu'on ne se lasse pas d'entendre

Comme c'est la fête de tous les saints, pour ne pas alourdir ma chronique, je ne vous livre que deux interventions ministérielles.

Celle de Gérard Darmanin, de droite, ministre des Comptes publics et pas du CAC 40 et des actionnaires, cela va de soi. Interview dans le JDD du 27-10 2018: "La hausse du pouvoir d'achat sera visible ces jours-ci pour tous les Français".

Et celle de Florence Parly, ex-socialiste passée ministre de la Guerre d'Emmanuel Macron. Interrogée sur RMC, ce 30-10-2018,  à propos des ventes d'armes de la France à l'Arabie saoudite: "A ma connaissance, les armes vendues ne sont pas utilisées au Yemen contre les populations civiles".

Mais chut, surtout ne le répétez pas, la France vend des armes qui ne font que crac boum hue et les filles en tombent à genoux. Ah les çons quand même, ceux qui nous les achètent. Non?

Par contre, aucune déclaration d'un chambellan de Manu 1er sur l'expulsion d'une retraitée de 66 ans à Vannes, de son logement en HLM, pile poil à la veille de la trêve hivernale qui empêche d'être foutu dehors. Pile poil aussi quand le gouvernement des riches et du patronat claironne sur son plan grand froid.

Mercredi 31 octobre, des huissiers et des policiers sont venus au matin pour expulser Françoise Le Clanche, relate RTL. Comble de la situation : la retraitée devra payer elle-même les frais d'expulsion. L'expulsion a été filmée par un soutien à la retraitée,  vue plus de 50 000 fois sur Fb mercredi soir.

Françoise Le Clanche assure qu'elle payait son loyer à HLM Vannes Habitat. Mais elle ne pouvait plus payer le chauffage, trop cher pour elle. Une réalité à laquelle sont confrontés beaucoup de gens habitant la 5e puissance économique du monde. Selon un rapport publié par le Médiateur national de l'énergie, 30% des Français vont réduire le chauffage dans leur habitation cette année en raison du coût de cette dépense.

Commenter cet article