Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Le Mantois et Partout ailleurs

Le chouchou de Manu au perchoir de l'Assemblée nationale

"Je te le répèterai pas deux fois: C'est pour Chouchou que tu dois voter. Sinon plus de goûter au palais!"

Il n'y avait aucun suspense pour le perchoir. Il fallait voter Richard Ferrand, député socialiste passé à droite dès qu'il fut subjugué par le phénix qu'était un ex-banquier d'affaires ministre de l'Economie du socialiste François Hollande. Est-ce que vous suivez? Richard Ferrand était donc le chouchou de Manu 1er.

Bon, pour la rigolade, 3 autres candidats de droite et de droite se présentaient contre le chouchou de l'Elysée. Je ne vous dis pas lesquels, ils sont retombés dans leurs fosses, leurs semelles beaucoup trop plombées pour essayer de voleter. Il y avait eu aussi madame la présidente des lois pour le perchoir. Mais comme la grenouille et le boeuf de Jean de la Fontaine...

A la question, pourquoi le parti de notre Révérendissime ne présentait pas une femme pour être le quatrième personnage de l'Etat? Parce que personnage c'est masculin et pas féminin? Et le chouchou de l'Elysée de ce nouveau monde qui ressemble pile poil à l'ancien de dire après son élection libre et non faussée: "Excusez-moi de n'être pas une dame!"  Ce qui met incontestablement de la hauteur à la chose.

Mais le jeu des chaises musicales n'est pas terminée. François de Rugy, ex-patron du perchoir, est allé remplacer tonton Hulot dans son ministère. Tonton Hulot est allé voir du côté de son business, surtout celui financé par de grands pollueurs français. Monsieur Chouchou a remplacé l'écolo bobo sur son perchoir. Et qui va le remplacer comme manitou en chef des députés à la semelle plombée?

Manu 1er n'a pas encore choisi. Mais il a pris des cours de ball-trap lors de ses vacances dans sa piscine hors-sol rien qu'à lui dans le fort de Brégançon. Il paraît même qu'il aurait des copains du côté des chasseurs. Mais c'est peut-être une connerie.

En tout cas, ce qui est sûr: Manu 1er n'a pas de nombreux potes parmi ceux dont le pouvoir d'achat recule.

 

Commenter cet article