Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Le Mantois et Partout ailleurs

CAPTURE D'ECRAN

CAPTURE D'ECRAN

Pas tonton Cristobal de Pierre Perret, le cul cousu de pesos et de lingots. Mais bien Pierre Bédier, patron de droite du Conseil départemental des Yvelines, avec une besace pleine d'adhésions. Il brigue d'être le big boss de ceux étiquetés les Républicains dans le 78.

Il fut maire et député de droite de Mantes-la-Jolie. Il fut aussi secrétaire d'Etat de Jacques Chirac. Avant d'en être démissionné. A cause d'une affaire de corruption  dans l’attribution de marchés publics, pour laquelle il a été définitivement condamné en 2009. Mais comme dans notre bonne et vieille 5e République, on fait fi qu'un élu soit condamné, ledit Pierre Bédier redevint chef du Conseil départemental en 2014, après avoir purgé sa peine d'inégiblité de 3 ans. Il est même redevenu conseiller municipal de Mantes-la-Jolie et vice-président de la méga-métropole du Grand-Paris-Seine & Oise.

Ceci dit, dans notre démocratie exemplaire, Pierre Bédier souhaite être le grand manitou de la droite dans les Yvelines. Les élections à ce titre suprême ont lieu les 13 et 14 octobre 2018, uniquement par internet.

Pour voter, il faut être adhérent à jour de sa cotisation au 13 septembre 2018. Or, le nombre d’adhésions a bizarrement explosé ces derniers mois dans la 8e circonscription de Mantes-la-Jolie, fief de Pierre Bédier. Alors que cette circonscription ne comptait que 168 adhérents fin 2017 écrit Marianne, elle en recense désormais.609, soit le record du département ! "Une sacrée curiosité en cette période morne pour la droite. Surtout sur un territoire qui a placé Jean-Louis Mélenchon en tête au premier tour de la présidentielle".

Le Canard enchaîné y va également de son petit coin-coin:

Yvelines, Mantes-la-Jolie: Coucou, c'est tonton !

Bon, qui attrapera le pompon tant convoité dans cette élection pour être chef de la droite des Yvelines?

Yvelines, Mantes-la-Jolie: Coucou, c'est tonton !

Commenter cet article