Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Le Mantois et Partout ailleurs

Nicolas Hulot a donc démissionné. Il est retourné à ses affaires et dont à sa fondation subventionnée par des mécènes français les plus polluants de la planète. Ben oui, quand on a des convictions...

Notre révérendissime Manu 1er l'a remplacé par François Goulet de Rugy qui n'est pas un perdreau de l'année en politique politicienne.

Il adhère aux Verts en 1997. Il devient adjoint-au maire socialiste de Nantes en 2001, puis député de la même couleur au sein du groupe GDR majoritairement communiste. En 2012, le PS actionnant son ascenseur, il devient député Vert pur jus, patron du groupe du même métal propre et sans bavure et vice-président de l'Assemblée nationale. Toujours grâce au Parti de François Hollande qui lui accède à l'Elysée pour diriger un gouvernement socialo-écolo. Le même qui torpille la SNCF pour avantager le transport routier polluant, libre et non faussé. Mais quand on a des convictions...

Il quitte les Verts et quémande d'être ministre. Normal vu son immense talent. Il ne le sera pas. Le PS lui préfère le patron des sénateurs écolos et la patronne en second des députés écolos qui eux aussi on quitté les Verts. Mais quand on a des convictions...

Que cela ne tienne. François Goulet de Rugy se présente à la primaire socialiste pour la présidentielle de 2017. Et l'écologie dans tout ça? Joker. Il prend une veste, la retourne sans vergogne pour prendre le train d'en Marche. Elu député sous cette nouvelle casaque, depuis le palais de l'Elysée, l'ex-banquier d'affaires le propulse au perchoir de l'Assemblée nationale. Il y fait voter toutes les lois antisociales de la droite et de la droite.

Hier, il est adoubé ministre de l'écologie pour les riches, celle qui allie l'écologie et l'économie de marché. Sans rire du tout.

Un autre ministre quitte le gouvernement: celle en charge des Sports. Elle aurait, me dit-on ici ou là, le fisc à ses basques.

Laura Flessel, ex championne olympique à l'escrime, abandonne donc son épée mouchetée. Faut dire, que le budget des Sports, déjà réduit à la portion congrue, a été diminué de 6%. Et toujours O pointé pour le sport à l'école.

Roxana Maracineanu, ex-championne du monde en natation, la remplace. Mais elle sait au moins nager. En 2011, elle était conseillère régionale d'Île-de-France pour les socialistes.

Mais quand on a des convictions...

A par ça, ça boume chez vous?

CAPTURE D'ECRAN

CAPTURE D'ECRAN

Commenter cet article