Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Le Mantois et Partout ailleurs

Notre Majesté depuis l'étranger: "espèce de Gaulois réfractaires"

Tout au sommet de notre mauvaise république, son tout premier de cordée, Emmanuel Macron, est allé faire un coucou d'état au Danemark. Voyage des plus officiels aux frais de la princesse pour un monarque français élu. Au frais de la princesse voulant dire payé par vous et moi, ceci à l'intention de ceux qui ne liraient que la presse people ou écouterait n'importe lequel des médias de la même couleur.

Bref, Manu 1er, du haut de sa grandeur où nombre d'électeurs l'ont promu en mai 2017, a fustigé depuis le Danemark les "Gaulois réfractaires" qui condamnent sa politique au service du capitalisme. A mon avis, un contrefeu pour l'ex-banquier d'affaires en pleine crise de régime et dont l'affaire Benalla-Macron n'est que la partie émergée de l'iceberg.

Pour le reste, moi qui suis d'origine étrangère à 100% du côté maternel, suis-je vraiment un Gaulois pur de souche, même né en France et avec la nationalité gauloise ? Quand je vois sur le pourtour méditerranéen gaulois, les scores de l'extrême droite auprès de celles et de ceux ayant des patronymes étrangers, permettez-moi de vous citer cette anecdote.

Durant que les bons Français traitaient ma mère et ses soeurs de "sales petites espagnoles" dans les rues de Narbonne, lorsque l'extrême droite -et aussi le patronat- collaboraient sans vergogne avec l'Allemagne nazie, leur père, mon grand-père maternel donc, s'engageait dans la Résistance française. Et en vue des combats pour la libération d'une patrie qui n'était pas la sienne, il enterra son fusil rapporté de la Guerre d'Espagne dans sa cave. Mon grand-père, lui, combattant français de la 1ère et 2e Guerre mondiale, croyait encore au régime de Vichy et lui avait strictement obéi en remettant sa pétoire de chasse à la gendarmerie du coin.

En ce 75e anniversaire du Conseil National de la Résistance dont le programme politique est mis en oeuvre à la Libération, de quel côté étaient les réfractaires à l'ordre vichyste et à la collaboration nazie? Et depuis 1945, qui n'ont de cesse de torpiller les acquis de la résistance populaire, sinon les forces de l'argent avec pour commis la droite, son extrême et cette gôche désormais dénommée Nouvelle gauche à l'Assemblée nationale pour faire oublier sa gestion loyale des affaires du capitalisme.

Pour en revenir à ma pomme, suis-je Gaulois? Peut-être pas. Mais suis-je réfractaire à l'ordre établi en France par le capitalisme?  Oui à 100%. Et même révolutionnaire.

Allez, montez de la mine et descendez des collines, comme autrefois le firent mes Camarades. Contre le vol lourd des corbeaux sur la plaine.

Et écoutez donc cette vidéo jusqu'au bout...

Commenter cet article