Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Le Mantois et Partout ailleurs

Chaque année, à cette même époque dans la ronde des saisons, mon blog prend son rythme estival et des instants de pause. Sans toutefois lâcher la garde en oubliant la politique réactionnaire du gouvernement et surtout celles et ceux qui persévèreront à lutter durant cet été.

Moins de publications donc de ma pomme, mais toujours l'oeil vigilant, pour ces vacances et les congés payés, pour ceux qui peuvent les prendre dans notre pays où soi-disant chacun est égal en droit avec ses voisins.

Mais au gré des jours, sur Overblog ou sur Facebook, vous pourrez toujours picorer quelques-unes de mes anciennes chroniques. Car comme l'écrivit Jules Michelet, "celui qui voudra s'en tenir au présent, à l'actuel,  ne comprendra pas l'actuel". D'autant plus, la lutte des classes entre les producteurs de richesses et l'exploitation capitaliste ne s'est pas achevée définitivement avec la chute du mur de Berlin, considéré par les médias de la pensée unique comme la fin de l'histoire.

Petit rappel, mes chroniques tendent toutes vers un monde meilleur: le Mantois, cette région à l'Ouest de la région parisienne où j'ai fait souche après mon exil d'Occitanie comme réfugié économique; les Corbières éternelles, ma patrie où même les grands-mères aiment la castagne; le Chemin de fer et la CGT qui m'ont fait grandir vers des lendemains qui chanteront; l'histoire sociale que j'ai racontée dans divers ouvrages; la Politique et le Monde; Chemins de faire où rêve et quotidien s'entremêlent pas pour dépasser le capitalisme, mais pour l'abolir.

Et m'en voudrez-vous beaucoup que je vous dise quelques lignes dans ces Chemins de faire?

 L’ÉTOILE A DOUZE BRANCHES

Janvier

Le froid a rouvert ses yeux

Les étoiles sont pauvres

Comme un marchand d'habits

Il a jeté aux vieilleries

Les cœurs gros

Mais les vivants ont raison de vivre.

 

Février

Inerte sous sa tombe

Il a hélé sa fiancée

D'une voix sans lèvre

Ni baiser

Qui écoute la graine du printemps?

 

Mars

Lorsque revient la primevère

Les yeux de la terre

Étincellent du premier rêve.

 

Avril

Elle est revenue

De la marge des étoiles

Pour redessiner

Le sillon le soleil et l'esprit

Et puis rêver et chérir.

 

Mai

Chaque nouvel horizon

Fait le jour garance

Et toutes les ailes

Reprennent leur destin.

 

Juin

La vigne a relâché ses premiers grains

S'élargissant des anciennes ombres

A cette heure en pareille saison

Seul encore

Le vieux vigneron rêve.

 

Juillet

Dans l'azur

Une voile trace son sillage

Sur le sable

Un cœur cadenassé

Oublie de la suivre.

 

Août

Jésus naquit en été

De la mer et du ciel étoilé

Sur une vague brodée

Douze pêcheurs l'ont recueilli

Dans leurs barques soulevées de songes.

 

Septembre

Du feu dans les arbres

Et la rouille du temps avance d'un pas

Mais le miel du muscat

Est plus fort

Que l'aiguillon du soir.

 

Octobre

Le vent effeuille les sarments

Et place la pierre de l'hiver

Dans le cœur des ceps

La vigne est sans aucun amant.

 

Novembre

Se ferment les mains des arbres

Des serments s'écartèlent

Encore tièdes d'étreintes sans fin

Les chrysanthèmes fleurissent

Comme s'écrit une épitaphe.

 

Décembre

Sous le fleuve de la neige

La chair des rues et le chapeau des toits

Ont disparu

Dans cette ombre blanche

Le jour retrouvera-t-il

Sa clé pour entrer?

 

Mais

Le vieux vigneron

 Assis

Sa couronne blanchie

Regarde la treille

S’éfaufiler au vent mauvais

Demain

Sa montre

Ne marquera pas l’heure nouvelle

Mais avant de s’endormir

Ses mains anciennes

S’enrouleront à sa canne

Et de la terre vers son cœur

Accourront

Tous les échos des siècles.

 

Mais surtout, au cours de cette période estivale, ne vous endormez pas, même à 80km/h sur les routes...

 

Vacances, congés payés et réalités du moment

Commenter cet article

sorciere and co 03/07/2018 10:50

et vraiment celui là c'est du pognon de dingue, c'est le notre qu'ils nous volent ces donneurs de leçon et de morale
quand aura t on le courage de récuperer ce qui nous appartient

MARCHETTI 03/07/2018 10:23

Merci Roger, et bonnes vacances ? (à Port la nouvelle ?)...
Le bonjour au SG de l'UL, Guy VOYER et aux Copains, et aussi à ton frère par qui j'ai pu avoir ton mail perso.
On ne lache RIEN ! @+Fifi