Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Le Mantois et Partout ailleurs

De Mare nostrum à des rivages hérissés de barbelés

Rome avait baptisé la Méditerranée Mare nostrum, "notre mer". C'était sa chasse ô combien gardée pour écouler ses richesses hors du continent et transporter vers elle celles des pays vaincus par l'aigle impérial. De nos jours, l'UE du marché libre et non faussé agit pareillement, la France l'un de ses fers de lance.

L'UE inonde le continent africain de produits élémentaires de consommation, l'enfonçant plus encore dans la pauvreté et la misère. Les 2/3 des Africains sont pauvres et, parmi eux, 40% tentent de survivre. D'un autre côté, l'UE continue d'exploiter les richesses naturelles de l'Afrique: or, platine, diamants, uranium, coltan, cuivre, pétrole, gaz naturel, bois précieux, cacao, café, etc.  Par la guerre si nécessaire et la France en est le gendarme, tout en favorisant des régimes africains dont la démocratie et les libertés n'ont jamais été à l'ordre du jour depuis l'indépendance. Sans vergogne, notre pays, hier patrie des droits de l'homme, contrôle aussi le système monétaire de 14 de ses anciennes colonies: le franc CFA, pour "Colonies Françaises d'Afrique" existe toujours. Certes, la France des forces de l'argent l'a recyclé en franc de la "Communauté Financière Africaine". De plus, pour conserver la parité avec l'euro, les gouvernements de ces ex-colonies, reversent à Paris la moitié de leurs trésors publics.

Les conséquences sociales sont insoutenables et dévastatrices pour l'Afrique et l'émigration forcée vers l'Europe n'est pas prête de se tarir.

En France, en ce moment, il est de bon ton d'applaudir les succès d'une équipe nationale de foot multicolore et, dans le même temps, de rejeter  dans l'enfer Libyen les réfugiés ou de les laisser périr en Méditerranée.

Mais agréable surprise, la toute première nouvelle sous le règne actuel de notre monarque élu: le Conseil constitutionnel vient de graver dans le marbre le principe de fraternité. Ainsi, les Français qui recueilleront, nourriront et soigneront les réfugiés d'Afrique ne seront plus justiciables du "délit de solidarité".

Oui, mais le capitalisme est toujours omniprésent et le genre humain ne sera jamais à son ordre du jour. Les barbelés autour de l'UE du capital ont de beaux jours devant eux. Et en souhaitant désespérément réformer cet outil du capitalisme au lieu de le détruire, la peste brune, ou le choléra de la même teinte, et peu importe leur dénomination politique, surgit un peu partout du ventre fécond de la bête immonde.

Et pendant ce temps, aujourd'hui 9 juillet de l'an grâce à lui 2018, "l'Etat c'est moi" réunit les parlementaires en congrès à Versailles Pour 300 000 euros de notre poche. Il va leur dire ce qu'il veut. L'ex-banquier d'affaires ne rend de comptes à personne selon la constitution de la 5e République. Ensuite, il quittera les lieux, sans entendre ce que les parlementaires auront à lui dire, toujours selon la même constitution.

Ce jour, un hors-sol soliloquera devant d'autres hors-sol. "Pourvu que ça dure", disait sa mère à son empereur de fils qui s'était sacré Napoléon premier du nom.

Commenter cet article