Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Le Mantois et Partout ailleurs

Madame Schiappa est sous-ministre chargée de l'Egalité entre les femmes et les hommes. Comme, entre autres choses, l'égalité salariale entre les femmes et les hommes n'est pas du tout à l'ordre du jour du palais de l'Elysée, la secrétaire d'Etat s'est lancée dans la grammaire, en critiquant l'intitulé de la manif anti-Macron de ce 5 mai.

"Au-delà du sujet, il est insupportable de voir cette tournure grammaticale promue par des élus ! "La fête DE Macron" eut été plus correct. Penser que les classes populaires ont besoin d’une langue française dégradée pour s'y reconnaître, c’est les mépriser", a donc écrit celle qui est devenue maîtresse d'école sur Twitter.

Du coup, elle a reçu une volée de bois vert en réponse sur Twitter. Volée de bois choisie par Laélia Véron, linguiste docteure en langue française:

"Deux contresens 1) Il y a une différence de sens importante entre "la fête de Macron"et"faire la fête à Macron", le 2e est l'antiphrase ironique du 1er. 2) Une tournure populaire n'est pas une "langue française dégradée". On appelle ça l'usage.

Cette tournure populaire est parfaitement attestée est recensée par les dictionnaires comme par exemple le TLF (Trésor de la Langue française, "Trésor" et pas "Dégradation").

Par ailleurs, quitte à se prendre pour une pimbêche de la langue française, il manque un accent circonflexe à "eût été" (pour différencier le passé antérieur et le conditionnel passé). À ce jeu là @MarleneSchiappa on se fait toujours doubler... "

Pour ma part, qui ne suis pas lettré du tout, je n'ai sous la main qu'une réclame de l'ancien temps. Mais c'était pour des bons becs*.

* jeu de mots pour bonbec: (familier) petite friandise ou bonbon. A que si vous ne suivez pas!!!

A que j'ai dit par Marlène Schiappa

Commenter cet article

déliquescence44 26/01/2019 01:11

les filles de joie (pas belles)en politique:peut-être une nouvelle génération de « responsables » dans le « nouveau monde » ?
est-ce qu’on a touché le fond ? qui sait ?