Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Le Mantois et Partout ailleurs

Tintin en Amérique

On disait notre président à nous et celui des USA les pires ennemis sur notre planète et peut-être même au-delà. Et pour preuve, les médias de la pensée unique nous présentaient en boucle la poignée d'acier très virile de Tintin d'Emannuel Macron à Donald Trump. Cela allait donc barder du haut de la Tour Eiffel. Et puis, comme les feuilles mortes, les promesses se sont ramassées à la pelle.

Donald Trump fut invité au défilé du 14 juillet 2017 avec en prime un dîner tout en haut de la Tour Eiffel, sans doute pour contrôler que pas une tête ne dépasse. Dernièrement, badaboum de la France sur la Syrie derrière Donal Trump. Et dans l'OTAN du même, la France de Manu y est comme un coq en pâte. Elle vient d'augmenter son budget militaire pour satisfaire son pote Donald et pas celui de Walt Disney.

Du coup, le big boss de la libre Amérique invite durant 3 jours notre roi élu en visite d'Etat. 3 jours, c'est le plus qu'on peut faire de l'autre côté de l'Atlantique en visite protocolaire, s'émeuvent, des larmes dans leurs commentaires, les médias de la pensée unique. Et Cocorico, notre big boss gaulois sera même reçu sur le domaine de Georges Washington, père de l'Indépendance US et premier patron des USA.

Bon, c'est juste oublier que ledit G. Washington, sur son domaine de 200 hectares, exploitait des milliers d'esclaves africains gratos. Vous ne le savez peut-être pas, mais nombre de pères-fondateurs de la libre Amérique furent de notoires planteurs esclavagistes.

Ceci dit, notre Manu national ira-t-il manger du Mcdo dans un clos réservé aux tous premiers habitants du continent américain et que Christophe Colomb avait baptisé des Indiens?. Cela serait bêta qu'il ne s'y rende pas, lui le président de la patrie des droits de l'Homme et du citoyen.

En ce moment, côté droits de l'homme blanc, à l'Assemblée nationale, l'ex-dirigeant socialiste Gérard Collomb, devenu ministre de la Police et de l'Immigration, fait passer une loi liberticide contre les réfugiés. Pile poil quand son chef est invité par Donald Trump. Comme quoi, les grands esprits de la droite réactionnaire se rencontrent toujours.

Commenter cet article