Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Le Mantois et Partout ailleurs

Trop de taches brunes en France

Pour ne pas dire de haine brune.

Taches brunes quand des activistes d'extrême droite portent des coups contre ceux qui ne pensent pas comme eux, lundi soir à Lille, mais auparavant à Montpellier, Toulouse, Strasbourg, Tulle, Lyon, Angers ou Chambéry. Le "contexte est porteur" explique l'extrême droite sur les zéros sociaux qui ne font rien contre ces paroles nauséabondes. Il faut dire qu'elle est aidée par les discours de plus en plus identitaires de la droite dirigée par Laurent Wauquiez.

Tache brune avec l'assassinat épouvantable de madame Mireille Knoll, octogénaire et en position de faiblesse vu son grand âge, échappée de la Shoah en 1942 et de confession juive. Ce crime abominable suit la défenestration mortelle de madame Sarah Halimi en 2017, elle aussi de confession juive.

Tache brune lorsqu'au nom du Paradis, un jeune homme tue de sang-froid dans l'Aude ce que l'islamo-fascisme dénomme mécréants, c'est à dire des athées, des chrétiens, des juifs et aussi des musulmans.

Et que dire de la faute intellectuelle d'un éditeur qui souhaitait faire paraître les écrits abjects antisémites de Céline condamné pour cela à la Libération?

La lutte contre le racisme et l'antisémitisme doit s'exercer partout, dans la société, dans les entreprises, dans l'école et dans la cité. Aucune faiblesse ne doit être tolérée contre des propos ou des actes bafouant le vivre-ensemble, lien commun et indissoluble de notre laïcité.

La haine brune n'est pas une pensée philosophique avec laquelle on pourrait discuter, pour peut-être l'humaniser. C'est un délit condamnable par la Justice et s'en rendre complice reste de s'en rendre coupable.

Commenter cet article