Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Le Mantois et Partout ailleurs

L'ex-banquier d'affaires, placé sur le trône de notre république par les forces de l'argent, plus par quelques uns qui ont choisi entre la peste ou le choléra ou l'inverse, rend la pareille à ceux qui l'ont adoubé, du moins gratifie-t-il toujours les premiers de la classe.

Ainsi, ce lundi soir, ont été conviés les patrons du secteur luxe en France, dont leurs big boss mondiaux Kering et LVMH, lesquels ont claironné des chiffres d'affaires en hausse en 2017: 15,5 milliards d'euros et + 27% pour le premier et 42,6 milliards d'euros et + 13% pour le second.

Bon, le président des riches et du patronat a omis de leur causer de la part réalisée dans le cadre de l'évasion fiscale. Entre premiers de cordées, on ne parle pas de ça.

Bernard Arnault, pdg de LVMH avait été nominé lors de l'affaire des Paradis Papers, fin 2017, pour avoir placer des "actifs dans six paradis fiscaux différents" selon le Monde. On ne sait pas quel chambellan d'Emmanuel Macron est chargé desdits Paradis Papers. Peut-être que l'ex-banquier d'affaires a repris Jérôme Cahuzac à ce poste. Non?

En tout cas, chapeau monsieur Bernard Arnault! Selon le classement Forbes, il vient de passer de la 11e place à la 4e place des plus grandes fortunes mondiales, en passant en un an de 41 milliards à 72 milliards de dollars.

Par contre, c'est un peu bêta de terminer au pied du podium alors que la France est la championne européenne pour le versement des dividendes aux actionnaires. Faut faire mieux en 2018, monsieur Arnault. Pour l'honneur de la patrie.

En attendant,  vous prendrez bien un très gros morceau d'austérité, vous tous qui me lisez. Sinon, n'oubliez pas toutes les manifs en cours en ce mois de mars, celle du 15, celle du 22 et puis d'autres encore.

Tapis rouge sous les ors du palais de l'Elysée pour des premiers de cordée

Commenter cet article