Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Le Mantois et Partout ailleurs

Et bien, si vous avez été président de la République et actuellement membre de droit du Conseil constitutionnel et que la Justice vous met en examen et vous place sous contrôle judiciaire pour "corruption passive, financement illégal de campagne électorale et recel de détournement de fonds publics libyens", pile poil le jour même, Le Figaro et TF1 vous ouvrent leurs portes grandes ouvertes pour vous défendre.

Et des supplétifs audit mis en examen, dans les autres médias de la pensée unique, de crier haro sur le juge Tournaire qui aurait commis un crime de lèse-majesté en agissant de la sorte. Bien entendu, ces bonnes âmes vont taire que ce sont 3 juges d'instructions, et non pas seulement le juge Tournaire, qui ont pris cette décision. On est libre et non faussé dans les médias au service exclusif des forces de l'argent.

SOURCE: L'HUMANITE

SOURCE: L'HUMANITE

Et la plaidoirie de l'individu en question:

CAPTURE d'ECRAN

CAPTURE d'ECRAN

Et toujours sur l'Air de la calomnie:

Commenter cet article