Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Le Mantois et Partout ailleurs

Mercredi en début d'après-midi, Rambouillet (78), contrôle de police. Le jeune père de famille Franco-Camerounais a oublié chez lui permis de conduire et papiers d'identité français. Banal incident pour tout citoyen de France. Timothée produit alors sa carte d'identité camerounaise et affirme que son portable détient la photo de ses papiers gaulois. Rien à faire. Direction le commissariat de police pour être mis en garde à vue.

Timothée sollicite que l'on prévienne sa famille. Rien à faire, il passe la nuit en taule. On ne sait jamais, le Cameroun est peut-être en guerre contre la France et ce jeune noir un agent double.

Jeudi matin, sa compagne se pointe audit commissariat de police. Elle vient signaler la disparition soudaine et inexpliquée de Timothée. Elle produit au cas où il y aurait enquête ses papiers d'identité français. Rien à faire et aucune relation avec le Timothée embastillé en garde-à vue depuis hier.

Pire, le jeune homme est escorté jusqu'au Tribunal. A la clé son expulsion de la patrie des droits de l'homme dont il est pourtant citoyen à part entière. Internement au Centre de Rétention Administrative de Plaisir (78) dans l'attente d'un vol pour le Cameroun. Timothée craque. Cela émeut un agent du CRA qui parvient à joindre sa famille.

Timothée est enfin libéré dans la soirée de jeudi et remis dans ses droits et sa citoyenneté française.

20/20 pour la police de Rambouillet au service de l'ex-sénateur socialiste Gérard Collomb devenu ministre de l'Intérieur de Macron. Et du coup, peut-être une nouvelle affiche à placarder, en modifiant le drapeau suisse par les couleurs de la Révolution française:

Timothée, Français, en rétention comme réfugié africain: Je suis noir de peau

Commenter cet article