Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Le Mantois et Partout ailleurs

Les Juifs oubliés de Mantes-la-Jolie à La Nouvelle Réserve à Limay Samedi 3 février 2018 à 14h

La librairie associative La Nouvelle Réserve m'accueille le Samedi 3 février 2018 à 14h autour de mon livre.

Pour le débat, sera projeté le témoignage-vidéo de Bernard Zolty sur l'itinéraire d'une famille ouvrière juive et les persécutions subies durant l'occupation nazie de Strasbourg en Dordogne, puis au Havre, pour arriver en décembre 1940 à Mantes-Gassicourt, aujourd'hui Mantes-la-Jolie.

Son père, Moszek Zolty, ouvrier sellier dans la petite entreprise d'Emile Plard, y est arrêté par la police française, parce que Juif, en février 1943. Déporté à Auschwitz, puis à Sachsenhausen, il périt à Mauthausen-Gusen en avril 1945 quelques jours avant la libération de ce camp d'extermination par les Alliés.

Son patron, Emile Plard, n'hésita pas à demander sa libération à la police lors de son arrestation. Naturellement, il fut salement éconduit par le commissaire collaborationniste de Mantes.

En 1944, par le biais d'un réseau local de la résistance, le curé de Guerville fournira de faux-papiers à l'épouse et aux deux enfants de Moszeck Zolty, les sauvant ainsi de la déportation.

Après la libération du Mantois, malheureusement, Sarah Zolty décède à 20 ans d'une maladie foudroyante. Elle est enterrée au cimetière de Gassicourt.

En mai 2017, en présence de la municipalité de Mantes, représentée par la première-adjointe au maire, et du président de l'Association de Mauthausen, les petits-enfants venus de Strasbourg ont tenu à honorer la mémoire de leur grand-père en déposant une plaque sur la tombe de leur tante. 

Voir la photo sous l'article du  Bulletin de l'Amicale de Mauthausen.

Commenter cet article