Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Le Mantois et Partout ailleurs

Et ce n'est pas demain qu'ils en seront chassés. Ils sont chez eux et dans notre mauvaise société, avant tout, business is business. Et que des nourrissons soient contaminés importe peu.

Rappel des faits: Lactalis fabriquait du lait infantile contaminé à la salmonelle à l'insu de son plein gré qu'il vendait toujours. La chose enfin dévoilée, les produits étaient rappelés et leur vente interdite depuis le 21 décembre.

C'est du moins ce qu'on aurait pu penser vu le nombre de ministres du pouvoir de droite et de droite qui a réagi dans les médias. Surtout lorsqu'une Association de parents, dont les bébés furent contaminés, ont déposé plainte.

Et bien pas du tout, la grande distribution, libre et non faussée comme il se doit, a persisté à remplir ses étals de ces produits infectés: Auchan, Cora, Leclerc, Intermarché, Super U et sans doute que la liste n'est pas close. Sans compter les officines de pharmacie et des supérettes de proximité.

Dans un communiqué, le groupe Auchan-Mulliez se dit "consterné et présente ses excuses pour ces erreurs subies par ses clients".

Vous avez dit erreur? Surtout, ne cherchez pas un poil de morale dans cette triste et sale affaire. On ne connait pas dans le système capitaliste.

Allez, dormez bien braves gens. Le marchand de sable au service du capitalisme vient de passer. N'ayez aucune crainte, il repassera. Tiens, c'est le début des soldes pour attraper le chaland. Pourquoi ne pas faire un rabais sur les produits Lactalis pendant qu'on y est?

Pendant ce temps, le pouvoir supprime des fonctionnaires, notamment pour le contrôle sanitaire alimentaire et réprimer la fraude. Par contre, Macron va durcir le contrôle des chômeurs.

Lait infantile contaminé à la salmonelle et les marchands du temple

SAUF POUR LES RICHES ET LE CAPITAL

Commenter cet article