Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Le Mantois et Partout ailleurs

CALENDRIER GREGORIEN

CALENDRIER GREGORIEN

Le Nouvel An n’a pas toujours été célébré le 1er janvier. Sous Rome, l'année débute en mars et compte 355 jours et 10 mois. En 46 avant notre ère, Jules César ordonne que l'année soit de 365 jours en 12 mois et commence 1er janvier: c'est le calendrier Julien.

L'Eglise romaine ne s'approprie cette date qu'en 352, au motif que cela correspond à la circoncision de Jésus, 8 jours après sa naissance.

Mais sous la Renaissance, les astronomes s'aperçoivent que l'année calendaire dépasse l'année solaire de 11 minutes et 14 secondes. Conséquence pour l'Eglise: de plus en plus de difficultés à fixer la date de Pâques. Le pape Grégoire XIII intervient en ordonnant de rattraper les dix jours de retard du calendrier julien entre le 4 et le 15 octobre 1582. De plus, sont établies les années bissextiles: c'est le calendrier Grégorien en fonction aujourd'hui.

Mais commencer l'année un premier janvier ne s'impose pas partout à partir du 15 octobre 1582. Le Nouvel An débute soit le 1er janvier, le 25 décembre ou bien le 25 mars. Le roi Charles IX y met bon ordre par son édit de Roussillon en date du 9 août 1654. L'année calendaire en France doit débuter impérativement le 1er janvier.

D'où la tradition du 1er avril: Avant l'édit de Roussillon, le peuple se faisait des cadeaux entre le 25 mars et le 1er avril pour célébrer le passage à l'An nouveau. Après l'édit royal, l'on s'offrira des "cadeaux pour rire" le 1er avril.

Mais en tout cas, Emmanuel Macron président de la République française n'est surtout pas un poisson d'avril. Avis à ceux qui l'écouteront ce 31 décembre à la téloche pour ses bons voeux aux premiers de cordée.

Commenter cet article