Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Le Mantois et Partout ailleurs

CAPTURE D'ECRAN LA DEPECHE DU MIDI

CAPTURE D'ECRAN LA DEPECHE DU MIDI

L'ancien conducteur de train que je suis s'incline sur le décès de quatre collégiens et les nombreuses autres victimes de cette tragédie ferroviaire. J'adresse toutes mes plus sincères condoléances aux parents des victimes et à tous leurs proches. Et je reste solidaire des personnels de l'Etat et des agents de la SNCF pour leur rapidité à intervenir afin d'épargner des vies humaines.

Un spectacle d'horreur, dit la presse devant un car scolaire coupé en deux par un TER, et déchiqueté par la violence du choc, coûtant la vie à 4 enfants et en en blessant seize autres. Les enquêtes sont en cours et détermineront les causes de cette tragédie. Et l'Etat, la circulation autoroutière, comme la SNCF, devront en tirer immédiatement les conséquences.

Mais sans préjuger des résultats sur cette tragédie, je veux m'arrêter sur le feu rouge clignotant sur un passage à niveau, que les barrières ne soient pas abaissées pour une raison ou une autre. Tout conducteur doit impérativement s'arrêter au feu rouge, qu'il soit fixe (feux tricolores) ou clignotant (feu de passage à niveau, de pont mobile, d'entrée de tunnel…), ainsi que le prescrit le Code de la route..

Commenter cet article

MARCHETTI Philippe 15/12/2017 09:38

Pour un Cheminot actif ou retraité, c'est toujours un drame terrible ! On se sent tous directement concerné, même si on ne peut rien y faire.
Merci Roger de l'exprimer avec toute ta sensibilité.
Notre pensée va aux rescapés ainsi que leurs familles, mais nous n'oublions pas ceux qui ne sont plus là.
Merci aussi du petit rappel au Code de la route. J'ai vu tellement de comportements dangereux aux PN (passages à niveau) que j'en reste effaré !
Un raté de fermeture d'un PN (c'est quand il reste ouvert au passage d'un train) est très très très rare !
Que s'est-il passé ?
J'attend les explications de mes collègues Cheminots du secteur concerné, mais aussi celles de la CGT Cheminots, avec tous les détails sur les installations de sécurité.