Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Le Mantois et Partout ailleurs

Sans rire, les 28 chefs d'état et de gouvernement du marché européen libre et non faussé doivent définir ce vendredi en Suède un socle pour les droits des travailleurs. La Confédération des syndicats européens en sera. Sans rire non plus.

La CES sera représentée au plus haut niveau par Luca Vinsentini, son secrétaire-général. Fera partie de la délégation Laurent Berger patron de la Cfdt. Ben voyons.

Avant ce machin chose qui ne fera rien avancer du tout et désespèrera plus encore d'une prétendue Europe sociale, la CES a pondu un communiqué des plus révolutionnaires: "Nous devons rééquilibrer l'architecture légale de l'Union européenne en mettant les droits sociaux au même niveau que les libertés économiques".

Pour ma part, j'aime bien "les libertés économiques" façon capitaliste. Comment on dit en suédois "ça va barder donc à Göteborg?

Allez, plus sérieusement:

Sommet social(sic) de l'UE du capital à Göteborg: la Confédération des syndicats européens en sera

Commenter cet article