Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Le Mantois et Partout ailleurs

CAPTURE D'ECRAN

CAPTURE D'ECRAN

L'ex-banquier d'affaires, devenu président de notre mauvaise république, a lancé samedi la "grande cause nationale" de son quinquennat consacrée à l'égalité entre les femmes et les hommes. A noter sur la photo, en toile de fond, la secrétaire d'Etat  chargée justement de cela et dont je ne me souviens pas du nom et prénom.

Mais peu importe qu'elle fasse tapisserie derrière Jupiter, les ordonnances anti-sociales de son dieu et maître contredisent absolument ses paroles.

• Fin de l'obligation pour les employeurs de plus de 50 salariés de publier les indicateurs sur l'inégalité hommes/femmes;
• Les négociations annuelles sur l'égalité hommes/femmes n'auront plus lieu que tous les 4 ans;
• Leur contenu devient optionnel, il n'y a plus aucune obligation:
• Les CHSCT, instances de prévention des violences sexistes et sexuelles, sont supprimés;
• L’obligation de mettre en place une commission spécialisée sur l’égalité professionnelle dans les entreprises de plus de 300 salarié-es est supprimée.

Commenter cet article

jean-louis 12/11/2018 12:33

Les Français devraient bien réfléchir avant d'embrasser toutes les causes nationales qu'on leur fixe, à grands renforts de grands mots, de grands gestes, de grands discours.
Si on regarde bien, ces causes ont principalement servi à taxer, ponctionner les Français, les harasser de tracasseries administratives et de règlements divers et variés. L'écologie et le réchauffement climatique, ils peuvent voir comment cela se traduit. La réduction de la dette, l'accueil des migrants, l'UE, tout est prétexte à s'en prendre aux petits Français. Ils acquiescent à leur propre persécution.;
Alors fuyons ces causes funestes.