Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Le Mantois et Partout ailleurs

Antoni Estruch i Bros, Els Segadors, 1907

Antoni Estruch i Bros, Els Segadors, 1907

Un peu d'histoire pour le débat. C'est l'hymne national et officiel de la Catalogne depuis 1993. Els segadors: les faucheurs en français, fait référence à l'une des premières luttes paysannes révolutionnaires d'ampleur contre la monarchie espagnole. Elle débute en mai 1640 jusqu'en 1652 et est écrasée en novembre 1659, lors du traité des Pyrénées qui met fin à la Guerre de Trente ans entre la France et l'Espagne, en faveur de la France de Louis XIV victorieuse dans ce long conflit.

Louis XIV épouse la fille du roi d'Espagne et récupère dans son escarcelle le Roussillon, la Cerdagne, l'Artois et des places fortes en Lorraine et en Flandre.

La frontière entre les deux royaumes est formée désormais par les Pyrénées. Philippe IV d'Espagne profite de cette paix pour mater les ultimes foyers de révoltés. Son fils Philippe V supprime les ultimes libertés catalanes en 1716.

Le monarque actuel d'Espagne est Philippe VI. Il aurait pu s'appeler autrement. Mais c'est vrai qu'il est Felipe de todos los santos -de tous les saints-, de Bourbon et de Grèce.

En mai 1640, dans la région de Gerona, les paysans, exaspérés par la misère et les impôts pour financer la guerre, chassent les soldats du roi d'Espagne qu'ils étaient obligés d'héberger dans ce long conflit entre la France et l'Espagne. La soldatesque se livrait à des pillages et à des exactions de toutes sortes. La révolte s'étend à toute la Catalogne. Les paysans marchent sur Barcelone, la capitale, qu'ils occupent en juin, liquident l'administration royale et les notables partisans du Roi. L'oligarchie de la Generalitat catalane en profite pour proclamer la République catalane, mais les paysans pauvres s'attaquent également aux nobles et riches bourgeois catalans. 

Mais ces derniers se vendent au roi de France en janvier 1641 et la Généralité de Catalogne proclame Louis XIII roi de cette province. C'est désormais les soldats français qui sont l'armée d'occupation et exercent les mêmes exactions que les Espagnols. S'ensuit la répression contre les paysans révoltés. L'Espagne reprend la Catalogne en 1652. Mais sa défaite dans le Nord de l'Europe l'oblige à signer le Traité des Pyrénées en 1659.

Si la mélodie Els segadors remonte au XVIIe siècle, les paroles ont été récrites en 1896. En 1640, les paysans espagnols sont analphabètes, comme l'étaient tous mes arrières grands-parents maternels et ma grand-mère maternelle, nés en Catalogne dans la fin du XIXe siècle.

Lors de la république bourgeoise espagnole de 1931, les Catalans adoptent Els segadors comme hymne et forment la Généralité de Catalogne, le 2 août 1931. Mais en 1934, le gouvernement central la suspend et emprisonne ses dirigeants.

En 1936, lors de l'instauration de la république espagnole de Front populaire, la Généralité de Catalogne est rétablie.

Lors de la guerre d'Espagne, il est le chant de ralliement des républicains catalans contre le coup d'Etat militaire fasciste du Général Franco. Sous sa dictature, quiconque entonne ce chant est emprisonné et pire encore.

Le 11 septembre est désormais décrété fête nationale et jour férié en Catalogne par le statut d'autonomie accordé à cette région. Ce jour marque l'entrée de l'armée du roi Felipe V dans Barcelone, le 11 septembre 1714, dernier bastion des libertés catalanes.

Les paroles en français de Els segadors:

 La Catalogne triomphante,
Redeviendra riche et prospère.
Renvoie ces gens
,
Si vaniteux et méprisants.

Bon coup de faucille !
Bon coup de faucille, défenseurs de la terre !
Bon coup de faucille !

Maintenant, c’est l’heure, moissonneurs.
Maintenant, c’est l’heure d’être en alerte.
Pour quand viendra un autre juin
,
Aiguisons bien nos outils.

Bon coup de faucille !
Bon coup de faucille, défenseurs de la terre !
Bon coup de faucille !

Que l’ennemi tremble,
En voyant notre enseigne
Comme nous faisons tomber les épis d’or,
Quand l’heure viendra, nous couperons nos chaînes
.

Bon coup de faucille !
Bon coup de faucille, défenseurs de la terre !
Bon coup de faucille ! 

Pour en revenir à aujourd'hui, le pouvoir central de droite de Madrid va donc diriger la Catalogne à la place de ses habitants. C'est la numéro 2 du Parti Populaire, formation politique autoritaire, réactionnaire et minoritaire en Espagne, qui prend les rennes en Catalogne, quand le PP aux élections régionales catalanes n'avait pas dépassé les 8,5%. Au-delà de l'autonomie de la Catalogne qui est supprimée, ses délégations diplomatiques auprès de Madrid, de la France, de la Grande-Bretagne, des USA, de l'Autriche, de l'Italie, du Maroc, du Portugal, du Danemark, de la Pologne, de la Croatie et du Vatican le sont aussi par lesdits états.

Dire que ça va tourner au vinaigre en Catalogne n'est-il qu'une vue de l'esprit?

Commenter cet article