Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Le Mantois et Partout ailleurs

C'est dit en Guyane: Emmanuel Macron n'est pas le père Noël!

Mais ce n'est pas pour cela qu'il est une ordure, si j'en crois les diplômes de satisfaction que lui adressent le patronat, les riches, mais pas eux seulement. Sur Europe 1, ce 29 octobre, l'édito du JDD: "Emmanuel Macron n'est pas le Père Noël et il a raison".

Bon, au-delà des aboyeurs publics et privés au service du palais de l'Elysée, dès le départ, j'avais très bien compris que l'ex-banquier d'affaires et ex-ministre de l'économie d'un gouvernement socialiste n'allait pas être le père Noël une fois élu sur son trône. C'est même pour ça que je n'avais pas voté lors du 2e tour de la présidentielle. Entre la peste et le choléra, ou entre le choléra et la peste, je ne choisis pas. Les deux sont parties intégrantes du capitalisme. En Autriche, celui qui va être chancelier réactionnaire de ce pays, pactise avec l'extrême droite pour former un gouvernement dans ce pays. Et que dit l'UE du capital: que dalle!

Pour en revenir à la Guyane, 44% de la population vit sous le seuil de la pauvreté, le chômage atteint les 23%. La grande mobilisation sociale des Guyanais avait fait céder le gouvernement Hollande qui avait promis 3 milliards d'euros d'aide.

"Je ne suis pas le père Noël", est venu dire Emmanuel Macron aux Guyanais lors de sa visité éclair de 48 heures. En terme de l'oligarchie dirigeant la France et ses territoires d'outre-mer, cela signifie: "Circulez, il n'y a rien à voir!"

La Cfdt et le Medef ne seront pas de la prochaine action unitaire du 16 novembre contre le gouvernement des riches. CQFD.

Commenter cet article