Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Le Mantois et Partout ailleurs

A vendre à Paris, une boutique et son âme

Quoique pour son âme, le Parti socialiste, hier la SFIO, l'avait vendue depuis bien longtemps au capitalisme.

Ce fut Jean Jaurès qui, en 1905, fut l'un des fondateurs de la SFIO, pour Section Française de l'Internationale Ouvrière, en même temps d'être l'un des rédacteurs de la loi séparant les Eglises de l'Etat.

En ce temps-là, Jean Jaurès parlait de lutte des classes et du capitalisme qui portait en lui la guerre comme la nuée portait l'orage. Jean Jaurès passa les derniers moments de sa vie à empêcher le déclenchement de la Première Guerre mondiale, faisant planer la grève générale au niveau européen. Il fut assassiné par un extrémiste de droite, à Paris, le 31 juillet 1914, lequel sera gracié par la Justice française après guerre.

Aussitôt son cercueil refermé, la SFIO entra dans "l'Union sacrée" avec la droite et le patronat, avec des ministres de plein exercice au gouvernement. La boucherie internationale débutait. Les vainqueurs se sont ensuite partagés les colonies des vaincus. De ce partage arbitraire du monde, nous en subissons encore les conséquences désastreuses et mortelles.

Aujourd'hui, à l'Assemblée nationale, la poignée de députés socialistes restant s'est regroupée dans "Nouvelle gauche". Sans blââgue!

Commenter cet article