Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Le Mantois et Partout ailleurs

Je me souviens. Lorsque le palais de l'Elysée, ou l'un de ses laquais, avait parlé de nationaliser STX pour contrer l'appétit de son concurrent l'Italien Fincantieri, des yeux ont brillé comme pour des enfants à Noël, y compris parmi des syndicalistes...

Ben oui, il y avait un bras de fer entre le gentil STX et le gros méchant Fincantieri qui voulait l'engloutir tout cru. Du coup, pour défendre l'industrie navale de Saint-Nazaire, le pouvoir avait parlé de nationalisation. Na!

Et puis, les mêmes ont dit qu'avant cela on palabrerait jusqu'au 28 septembre 2017 avec nos potes italiens de l'UE du capital.

Et pile poli en ce jour même, l'Italien Fincantieri s'empare de 51% de STX: Plus de nationalisation et la grande braderie de l'industrie française se poursuit. Après Alstom, STX!

Lorsqu'une société capitaliste en croque une autre, c'est pour augmenter ses profits et dégraisser les effectifs dans la perdante. Alstom énergie avalé par l'Américain Général electric en 2015: 500 emplois supprimés chez Alstom. Cela s'est passé, Notre grandeur n'était pas dans le palais de l'Elysée, mais ministre de l'Economie du socialiste François Hollande.

Bon, si vous en voulez toujours du capitalisme dans votre menu, ne quittez pas la table. Le pouvoir des riches et du patronat ne compte pas s'arrêter .

 

Chantiers navals STX: vous n'aviez pas dit nationalisation?

Commenter cet article