Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Le Mantois et Partout ailleurs

Et si vous espérez qu'un dieu ou un tribun soit votre sauveur suprême, ce n'est pas demain la veille que le sale quotidien que vous endurez, va s'améliorer.

Le gouvernement socialiste a complètement ignoré une politique de progrès et de justice sociale. Je le rappelle, car d'aucuns recherchent toujours des accords avec certains qui ont géré loyalement les affaires du capital sous l'étiquette de la rue Solférino à Paris.  Pour ma part, ce n'est pas ainsi que j'écoute l'Internationale proclamant de faire du passé table rase.

Ceci étant dit, les premières mesures de Notre grandeur siégeant à l'Elysée vont favoriser autant, sinon plus, le patronat et les forces de l'argent. Un ex-banquier d'affaires ne peut que rester fidèle à ses anciens maîtres: les ordonnances contre les droits collectifs conquis par les travailleurs n'en sont qu'un exemple.

Côté Sécurité sociale, depuis sa création aux lendemains de la Libération de la France, la droite et le patronat n'ont eu de cesse de vouloir l'abattre.  Avec la fin des cotisations de l'assurance maladie et de l'assurance chômage sur la fiche de paye, pour soi-disant augmenter le pouvoir des salariés du secteur privé et que celui-là, comment  sera financé la maladie ou le chômage des salariés? Et que deviendra la pérennité de la Sécu? Par l'augmentation de la CSG alors que cette taxe déjà injuste, créée par un gouvernement socialiste en 1991, n'est pas exclusivement affectée au budget de la Sécurité sociale?

Par les cotisations patronales alors? A moins de croire au père noël, en 30 ans, la contribution des entreprises au financement de la Sécu a baissé de 15%. Sans parler des exonérations de charges de ci de là. Durand ce temps, les contributions des ménages ont augmenté de 18%.

Les patrons de la fédération CFDT des transports appellent aujourd'hui à distribuer des tracts contre la loi travail XXL.

Et la confédération CFDT ne sera pas, une fois de plus, dans la journée nationale du 21 septembre de manifs et de grèves de la CGT et de Solidaires. Comme la fédé CFDT des transports sera absente la grève reconductible lançée par 4 syndicats dont la CGT, à partir du 25 septembre.

J'espère, si vous me lisez, que vous avez compris pour qui roule le pouvoir réactionnaire en place dans le Palais de l'Elysée.

Et si je vous dis de deviner pour qui roulent les patrons de la CFDT?

Autre chose sur le capitalisme, un vieux dessin de Philippe Geluck. On peut changer les noms proposés par le Chat. Ou remplacer terrorisme par capitalisme, etc, etc.

Aux larmes citoyens et pire encore! Pas d'autre choix à vouloir subir la politique antisociale de l'Elysée

Commenter cet article