Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Le Mantois et Partout ailleurs

Pour ma part, je suis plutôt dans le camp des grincheux. Un monde nouveau qui s'installerait à partir des JO 2024 en France, je n'y crois absolument pas. Pour autant, je ne renie pas le sport qui développe le corps et l'esprit.

J'ai pratiqué le rugby dans ma jeunesse languedocienne

Exilé à Mantes-la-Jolie pour raison de chômage dans mon Aude natale, je fus l'un des dirigeants de l'ASM rugby. Le club tirait le diable par la queue pour affréter des cars lors des déplacements. Tous bénévoles, les dirigeants payaient leur cotisation à la FFR, justement en tant que dirigeants. Et combien de fois nous mettions la main au porte-monnaie pour acheter des oranges à la mi-temps. Je m'occupais des cadets, venus en grande majorité du Val-Fourré, quartier assailli par le mal-vivre depuis une éternité. Un toubib progressiste, une essence rare j'en conviens, faisait passer des visites médicales gratos pour ne pas amputer des budgets familiaux à sec bien avant la fin du mois. Pendant ce temps, les politiques gouvernementales n'accéléraient en rien l'éducation sportive à l'école et le sport de masse.

Encore aujourd'hui, 2 piscines récentes et ultramodernes, l'une à Mantes-la-Jolie, l'autre à Mantes-la-Ville: ça ne déborde pas. Les tarifs et le ministère de l'Education nationale, ou celui des Sports vraiment pas à la hauteur.

Pour en revenir aux JO de 2024 à Paris, faut-il espérer après leur réalisation pour offrir des logements sociaux et culturels au plus grand nombre dans le 93?

Le cirque, même au niveau de la planète, reste toujours le cirque. Il n'a jamais amélioré le sort des gens d'en bas, mais gonfler les coffres-fort du capital. Ensuite, ce sont les plus communs des habitants qui paient la facture. Les JO de Rio de Janeiro, ou d'Athènes n'en sont que deux exemples criants. Même les JO de Londres, au top budget dit-on, et bien les équipements et les logements n'ont pas profité aux travailleurs britanniques les plus défavorisés.

Enfin, à vaincre sans péril, on triomphe sans gloire. Paris était le seul candidat pour 2024, Los Angeles s'étant désisté.

Oui, je suis l'un des rares grincheux et je l'assume. Toutefois, il faut dire que je ne posture pas à la prochaine présidentielle comme Anne Hidalgo maire socialiste de Paris et Emmanuel Macron lui de droite et de droite. Ou d'autres parmi les hors-sol friands de politique politicienne pour proclamer: "Cocorico, j'ai obtenu les JO 2024 à Paris!"

86% des sondés: "CocoriJO! CocoriJO!

Emmanuel Macron a célébré vendredi l'obtention par Paris des Jeux Olympiques de 2024 en réunissant à l'Elysée ses prédécesseurs François Hollande et Nicolas Sarkozy au milieu de 400 invités du monde sportif et politique.

Comment, vous n'y étiez pas leur petite sauterie? C'est vraiment bêta.

Commenter cet article