Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Le Mantois et Partout ailleurs

Oeufs contaminés au pesticide fibronil: un nouveau cas du capitalisme débridé dans l'UE

En limitant son intervention à une question de relations et de lenteur dans le transfert d’informations, le ministre de l’Agriculture et de l'Alimentation du pouvoir réactionnaire privilégie les aspects secondaires pour ne pas aborder les vraies solutions.

Ce nouveau scandale prend sa source aux Pays-Bas, où des éleveurs de poules pondeuses en batterie, victimes de parasites, ont utilisé un insecticide trafiqué d’un chimiquier belge se fournissant en Roumanie par souci de rentabilité financière. Cet insecticide comprenait la molécule de Fipronil, reconnue pour sa toxicité sur la santé humaine et interdit.

La CGT de l'Agroalimentaire critique la réponse vraiment sans envergure du ministre. Elle rappelle avec force que la France est largement auto-suffisante dans cette filière de production. Malgré cela, des sociétés françaises ont acheté à bas coût ces oeufs venant des Pays-Bas.

Selon la CGT, ce scandale pose à nouveau l’exigence de réponses fondamentales face à des réalités inquiétantes :
- la responsabilité des entreprises agro-alimentaires dans leur politique d’approvisionnement ;
 - la validité des contrôles internes effectués par les entreprises. Pour la Fnaf-CGT, on doit leur privilégier les contrôles publics des élevages et des entreprises ;
 - l’absence de contrôle aux frontières ;
 - l’industrialisation des élevages de poules pondeuses ;
 - le développement de politiques nutritionnelles nationales privilégiant la qualité au prix. .

Commenter cet article