Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Le Mantois et Partout ailleurs

En tout cas, chacun du monde politique y va de la sienne et il est de bon ton que les zuns aillent chez les zautres entre partenaires ou soi-disant partenaires d'un même bord, ou soi-disant d'un même bord.

Ceci dit, France insoumise ne s'est pas rendu chez leurs ex-potes du Fg. Selon le Monde, ce qui a désolé Pierre Laurent, dirigeant national de la place du Colonel-Fabien à Paris. De ce fait, entre le Pcf et Fi, ce n'est surtout plus la lutte finale, groupons-nous et demain. Les amis de Benoît Hamon ont également boudé l'invitation. Mais  combien de divisions de ce côté-là?

Par  contre Eric Coquerel, député Fi et bras droit ou gauche de Jean-Luc Mélenchon est allé parler devant l'association Attac. Et il a dit bien de Syriza, le parti soi-disant de la gauche radicale qui gouverne l'austérité imposée au peuple grec par l'UE du capital et le Fmi qui ne l'est pas moins.

Manque de bol, Attac avait également invité Zoé Konstantopoulou, ex- présidente de l'Assemblée Nationale de Grèce et ex-dirigeante de Syriza avant de s'opposer à Tsipras, chef du gouvernement. Et qu'a-t-elle dit sur son ancien parti Syriza?  "Si vous m’aviez posé la question en mai-juin 2015, j’étais à 95 % sûre qu’Alexis Tsipras ne signerait pas d’accord avec la troïka. Et si les 5 % restants se réalisaient, j’étais sûre à 100 % qu’il n’obtiendrait pas la majorité dans Syriza, justement parce qu’il s’agissait de militants de longue date (...) J’ai vu le représentant emblématique de la lutte contre la privatisation des ports devenir ministre des affaires maritimes, apposer sa signature sur le document de privatisation du Pirée. Un grand militant contre la dictature et pour les droits de l’homme est désormais président des affaires économiques du gouvernement qui a fait un coup contre la démocratie et le mandat que leur avait donné le peuple (...)" 

Je parlais de divorce tranché entre le Pcf et Fi. Toutefois, les mêmes cohabitent ensemble au Parlement européen, avec Syriza, dans le groupe du Parti de la gauche européenne.

Bien, vous la voulez quand l'Europe sociale?

Les zuniversités politiques  d'été: cela vous intéresse-t-il?

Commenter cet article