Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Le Mantois et Partout ailleurs

Le Medef et Fo ne manifesteront pas le 12 septembre contre la loi travail XXL

Pour le patronat, qui s'en étonne? Dans le Parisien, dernièrement, Pierre Gattaz, le patron des patrons, implorait le gouvernement réactionnaire de mettre en oeuvre le dynamitage des droits collectifs conquis par les travailleurs.

Il avait agi pareillement sous le gouvernement de gôche de François Hollande avec la loi Macron et El Khomri. Rappelez-vous son pin's où il affichait que cela créerait 1 million d'emplois. On a vu et on voit le résultat des politiques antisociales menées par les socialistes, dont nombre sont aujourd'hui députés ou ministres d'Emmanuel Macron. Et dans l'université d'été que tient actuellement le Medef, 12 ministres de Macronléon 1er sont présents.

Pour Fo, cette confédération "a pris la décision à l'unanimité de ne pas participer" le 12 septembre à la journée d'action à laquelle appellent la CGT et Solidaires contre la réforme du code du Travail, a annoncé mercredi son secrétaire général Jean-Claude Mailly.

"Il y a eu un véritable dialogue social, le gouvernement a fini par bouger", déclare-t-il, entre autres choses, dans un interview sur Sud Radio.  "On a fait notre travail de syndicalistes pragmatiques qui est de dire on discute point par point et après on se positionnera à la fin" pour dire "où ça va", "où ça va pas", ajoute-t-il encore.

Mais qu'en pensent les syndicats FO et au-delà les salariés qui font confiance à cette confédération?

Sans jeter plus d'huile sur le feu, je rappelle simplement que FO fut fondée en 1947, avec l'appui du PS de l'époque et des dollars américains, pour amoindrir le rôle actif de la CGT. Le PS de cette époque interdisait même à ses adhérents et électeurs de rester syndiqués à la CGT.

Ceci dit, lorsque l'orage de grêle s'avance de plus en plus contre le droit du travail, fou qui ferait le délicat. A moins de ne point participer à une unité contre la loi travail XXL par seul souci politicien. 

Il est vrai que Stéphane Hardy, ex-dirigeant de FO chargé de l'emploi et de la formation professionnelle, est directeur-adjoint du cabinet de l'actuelle ministre du Travail

Commenter cet article