Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Le Mantois et Partout ailleurs

Une fois de plus, la Cour des Comptes s'oppose aux financements publics socialement et  économiquement utiles à la nation

Comme sous François Hollande, les magistrats, présidés par le très socialisant Didier Migaud, dénoncent un soit disant dérapage des dépenses publiques. Par contre, la Cour des Comptes ne critique jamais le coût exorbitant du CICE – 20 milliards d’euros par an - qui depuis 2013, a permis au chômage… de s’accroître d’un demi-million de privés d’emploi supplémentaires.

Il n'en fallait pas plus pour que le gouvernement de droite actuel annonce illico une nouvelle attaque contre la Fonction publique:

- gel de la valeur du point d’indice ;
- suppression du supplément familial de traitement ;
- deux départs à la retraite sur trois non remplacés dans la fonction publique de l’État (hors secteurs décrétés prioritaires) et un sur trois dans la fonction publique hospitalière et la fonction publique territoriale ;
- baisse du nombre de promotions et freins au déroulement de carrière ;
- augmentation différenciée de la valeur du point entre les versants de la fonction publique (quand il y aura des augmentations, ce qui visiblement n’est pas pour demain).

Le dialogue social n'est plus que de pure façade. En effet, le gouvernement n'a jamais rencontré les organisations syndicales, préférant les médias aux ordres pour attaquer la fonction publique.

Ces attaques de la droite, outre qu'elles détériorent les conditions de travail et de vie des fonctionnaires, vont dégrader incontestablement les missions de service public essentielles pour la population.

D'où le communiqué de la CGT:

Commenter cet article