Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Le Mantois et Partout ailleurs

Oui, j'ai bien vu dans mon songe Muriel Pénicaud, actuellement ministre du Travail, distribuer un tract devant Danone où elle avait été DRH. Et dans son tract, elle préconisait la suppression des stok-options et le rétablissement des dommages-intérêts décidés par les Prud'hommes pour tout licenciement contraire à la Loi définie dans le Code du travail.

Mais voilà-t-y pas que le député macroniste du coin a bigophoné derechef à l'Elysée pour dénoncer ce brûlot quelque peu révolutionnaire. Du coup, tous les médias aux ordres signalaient que Muriel Pénicaud ne faisait plus partie des porte-flingues du palais de l'Elysée.

Comme je m'étais mis à chanter l'Internationale dans mon lit, ma compagne me réveilla sur-le-champ. Je l'en ai remerciée. Oui, il ne faut jamais prendre un rêve pour de la réalité et la lutte des classes est toujours à l'ordre du jour.

Dame Pénicaud de la société civile libre et non faussée a bien réalisé en 2013 une plus-value de 1,13 million d’euros sur ses stock-options en tant que dirigeante de Danone, profitant de la flambée en Bourse qui a suivi l’annonce de 900 suppressions d’emplois du groupe en Europe.

En lien l'article de l'Humanité et un petit dessin:

J'ai fait un rêve...

Commenter cet article