Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Le Mantois et Partout ailleurs

Une dépêche de l'AFP de ce 5 juin 2017 annonce:" L'Arabie saoudite, l'Egypte, Bahreïn et les Emirats arabes unis ont tour à tour annoncé lundi la rupture de leurs relations diplomatiques avec le Qatar, accusé de "soutien au terrorisme", y compris Al-Qaïda, le groupe Etat islamique (EI) et les Frères musulmans." Ah bon?

"Ces développements sont un sérieux revers pour le Qatar qui, indépendamment de son rôle régional, se targue d'organiser la Coupe du Monde de football en 2022", dit aussi l'AFP.  Ah bon? bis

Le Qatar est donc devenu l'arbre qui cache la forêt de l'intégrisme islamique. En effet, jusqu'à preuve du contraire, ni l'Arabie Saoudite, ni le Bahreïn, ni les Emirats arabes unis, ne sont un exemple de libertés et de démocratie sans lien aucun envers le terrorisme islamo-fasciste.

Et la France par rapport au Qatar? Quelques exemples pris sur Wikipédia:

Relations diplomatiques: Selon le Ministère des Affaires Etrangères français, les visites et entretiens bilatéraux entre la France et le Qatar sont fréquents.

Le Président François Hollande a été reçu en visite officielle par l’ancien émir du Qatar Hamad ben Khalifa Al Thani les 22 et 23 juin 2013, seulement deux jours avant la passation de pouvoir à son fils Tamim ben Hamad Al Thani. En 2015, le François Hollande a effectué un nouveau déplacement à Doha à l’occasion de la signature du contrat de vente de 24 avions de combat français Rafale.

L’émir Tamim ben Hamad El Thani s’est rendu à son tour à Paris les 23 et 24 juin. Ce déplacement a constitué sa première visite officielle dans un pays de l’Union Européenne depuis son accession au trône.

Relations économiques: Les chiffres du Fonds Monétaire International confirment l’importance des relations franco-qataries sur le plan économique. Ainsi, en 2015, la France était le cinquième fournisseur du Qatar, avec une part de marché de 6,3%.

Investissements du Qatar en France: Selon la revue hebdomadaire Le Figaro, « le Qatar s'est infiltré dans le capital de plusieurs fleurons de la cote française », dont :

  • Lagardère
  • EADS
  • Vinci
  • Veolia Environnement
  • Total
  • Vivendi
  • Orange (anciennement France Telecom)
  • Vente-Privée, une entreprise de vente évènementielle en ligne de produits de luxe
  • Société Foncière Lyonnaise
  • Altis
  • Cegelec
  • BLC Bank France

En outre, le gouvernement du Qatar a créé en 2014 un fonds d’investissement en partenariat avec la Caisse de Dépôts permettant à la Qatar Investment Authority de monter au capital des PME françaises les plus prometteuses et dites « à vocation internationale »

Je rajoute que Jean-Yves Le Drian, quand il était le ministre socialiste de la Guerre de François Hollande, est allé vendre des armes au Qatar. Jean-Yves Le Drian est désormais le ministre des Affaires étrangères d'Emmanuel Macron. Et m'en voudrez-vous beaucoup si j'évoque les liens étroits du Qatar avec le sport français, le PSG -foot notamment?

Autre chose. Ne demandez surtout pas à Nicolas Hulot pourquoi le gouvernement, auquel il appartient, fait toujours du business avec les autocraties intégristes pétrolières et gazières. Lui, il ne fait que dans l'écologie propre bien entendu, pas dans la politique au service du capitalisme.

Les Tartuffes: cachez le Qatar que je ne saurais voir

Commenter cet article