Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Le Mantois et Partout ailleurs

Dans ma chronique de ce matin, j'évoquais le cas de Marielle de Sarnez, ministre d'Emmanuel Macron qui lui avait vocation de laver plus blanc que blanc. Elle n'avait pas encore été dégagée du gouvernement malgré les affaires autour des permanents de son parti de droite, le Modem, rémunérés par Bruxelles.

Et bien, c'est fait pour l'exfiltration de la dite ministre du gouvernement, comme ça se dit dans la pensée unique pour ne pas dire renvoi.

AFP, publié le mercredi 21 juin 2017 à 08h25: "La ministre des Affaires européennes, Marielle de Sarnez, va, comme François Bayrou, quitter le gouvernement et prendra la tête du groupe MoDem à l'Assemblée nationale, a annoncé mercredi matin à l'AFP une source MoDem.

Au total, après Sylvie Goulard mardi, ce sont les trois ministres issus du MoDem qui quittent le gouvernement. La question de la participation du parti centriste - qui fait l'objet d'une enquête sur l'emploi de ses assistants parlementaires européens - dans le nouveau gouvernement Philippe, dévoilé mercredi avant 18H00, n'était pas encore tranchée mercredi matin, selon cette source MoDem."

Et je ne me lasse pas de cette réclame, comme ça se disait à l'époque:

Au feu les pompiers, il y a la lessive qui brûle...

Sauf qu'en guise de cadeaux, à part ceux qui vont être offerts aux forces de l'argent, même si des ministres sont virés du gouvernement...

Commenter cet article