Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Le Mantois et Partout ailleurs

M'en voudrez-vous beaucoup si je titre ainsi cette chronique? Mais il est vrai que ça va à hue et à dia au PS, même si François Hollande, le président sortant et sorti de la 5e République, après la passation de ses pouvoirs monarchiques à Emmanuel Macron ce dimanche, viendra faire une petit coucou rue Solférino à Paris, siège national du parti dont il fut le patron.

Je résume la situation rue Solférino.

Il y a Manuel Valls et son quarteron de potes essayant de se faire adouber par les potes de l'ex-banquier d'affaires devenu Toutanmacron 1er depuis dimanche dernier. Pour l'heure, ils lanternent toujours à la porte des investitures. Mais nombre de députés socialistes sortants ont déjà fait allégeance depuis longtemps à l'enfant prodigue du monde des affaires, notamment Richard Ferrand, député du Finistère et secrétaire général de En Marche, ou Christophe Castaner, porte-parole du même métal et député des Alpes-de-Haute-Provence.

Il y a aussi dame Taubira, dame Aubry maire de Lille et dame Hidalgo maire de Paris. Sans quitter leur parti respectif et avec des élus EELV, ils fondent un nouveau mouvement dénommé "Dès demain", pour "s'émanciper des vieux carcans des partis", écrivent-ils dans le Monde du 10 mai 2017.

Il y a également Benoît Hamon candidat officiel du PS à la présidentielle et son soutien Yannik Jadot, lui ex-candidat de EELV à la présidentielle mais qui s'était finalement rallié au premier pour avoir des fauteuils de députés: 6,1% à la présidentielle, pire qu'en 1969, puisqu'ils étaient deux en 2017. Et bien ces deux potes annoncent le 1er juillet le lancement "d'un mouvement transpartisan". Annonce faite sur France Inter ce 10 mai 2017.

Naturellement, je ne mélange pas les apparatchiks de la politique politicienne socialo et écolo avec l'électeur de base. Pour autant, je maintiens mon titre plus que jamais.

Durant la campagne présidentielle, Hamon et Jadot ont eu des mots durs contre la France insoumise et son candidat.

Le parti de Pierre Laurent, sis place du Colonel-Fabien à Paris, tend toujours la main à Hamon et Jadot, toujours pour obtenir des fauteuils de députés. Mélenchon a semble-t-il rejeter ce tripatouillage dans les poubelles de l'histoire, fort des suffrages obtenus autour de sa personne. Je ne prend pas parti, je cite les faits.

Mais la tambouille politicienne ouvre-t-elle vraiment des jours heureux pour le peuple de France? Toutanmacron 1er ne va pas attendre les calendes grecques pour asséner ses pires coups. A bon entendeur salut!

CAPTURE D'ECRAN: MACRON SEUL DEVANT LA PYRAMIDE DU LOUVRE APRES SA VICTOIRE

CAPTURE D'ECRAN: MACRON SEUL DEVANT LA PYRAMIDE DU LOUVRE APRES SA VICTOIRE

Commenter cet article