Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Le Mantois et Partout ailleurs

Victoire ! Mumia Abu-Jamal va pouvoir enfin se soigner

Il aura donc fallu deux ans de mobilisation et deux procès pour que Mumia Abu-Jamal puisse enfin accéder à des soins médicaux pour traiter son hépatite.

C'est à la fois une victoire et une course contre les ravages induits par la maladie, conséquence de l'absence de traitement. Comme il le dit lui même "c'est une excellente nouvelle pour beaucoup de prisonniers mais n'est-il pas trop tard pour tous ceux qui, comme moi, aurait dû bénéficier du traitement dès le diagnostic de la maladie". Les chances de réussite ne sont évidemment pas les mêmes, comme c'est le cas de Mumia, après un coma diabétique, un crise d'eczéma récurrente et généralisée à l'ensemble du corps, une perte de poids considérable et aujourd'hui le développement d'une cirrhose du foie identifiée qui pourrait engendrer un cancer. L'espoir est désormais dans l'efficacité du traitement.
 
Sur le terrain judiciaire, c'est l'innocence de Mumia et sa libération qui seront en jeu le 24 avril prochain, jour de son 63ème anniversaire. La justice (Common Pleas de Philadelphie) examinera en effet le recours de sa défense à la lumière de la jurisprudence récente de la Cour Suprême des Etats-Unis (affaire Williams v. Commonwealth) qui considère désormais contraire à la Constitution le fait qu'un juge puisse traiter en appel un justiciable pour lequel il a déjà contribué à sa condamnation en première instance. Comme ce fut le cas pour Mumia durant les procédures judiciaires jusqu'à sa condamnation, le juge Ronald Castille a été impliqué à tous niveaux pour s'opposer aux recours, jusqu'à sa nomination à la Cour Suprême de Pennsylvanie, laquelle, sous son impulsion, refusa tout nouveau procès et confirma la peine de mort.
A cette occasion, les soutiens américains à Mumia appellent à un rassemblement le 24 avril devant le tribunal de Philadelphie.
 
RASSEMBLEMENT A PARIS CE MERCREDI 5 AVRIL
Comme chaque premier mercredi du mois, un rassemblement aura lieu à 18 heures à proximité de l'ambassade des Etats-Unis place de la Concorde à Paris : angle rue de Rivoli / jardin des Tuileries - Métro Concorde. Tenant compte de l'actualité (ci-dessus), la mobilisation reste le plus sûr moyen de soutenir cet homme courageux dans son combat pour sa santé et sa libération.
 
Source: l'Humanité.fr du 3 avril 2017

Commenter cet article