Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Le Mantois et Partout ailleurs

Contrairement à ce qu’il avait déclaré, François Fillon a commencé à rémunérer son épouse dès 1982, comme chargée de mission à l’Assemblée nationale, et non pas depuis 1986. " L’actuel candidat de la droite à la présidentielle apparaît aujourd’hui comme un homme d’argent et un dissimulateur. Un homme politique en même temps qu’un homme d’affaires, aussi soucieux d’exercer le pouvoir que de s’enrichir discrètement", souligne Médiapart qui a mené l'enquête.

Ainsi Penelope Fillon aurait commencé à bénéficier d'argent public dès le premier mandat parlementaire de son mari, grâce à des contrats d'études ou de missions commandées par celui-ci, comme chargée de mission à l'Assemblée nationale. Ces contrats, dont les montants n'ont pas été précisés, auraient été signés entre 1982 et 1986. Ils seraient actuellement analysés par les enquêteurs. Mediapart précise que l'avocat du couple Fillon n'a pas souhaité réagir à ces nouvelles révélations.

Bon, le candidat de la droite réactionnaire à la présidentielle souhaite repousser l'âge de la retraite à 65 ans. Sans doute pour que son épouse puisse bénéficier d'une très bonne retraite comme attachée parlementaire, tant il est vrai que lui, avec plus de 20 000 euros par mois, il a du mal à joindre les deux bouts, dixit sa déclaration sur Bfm-tv devant Jean-Jacques Bourdin, le 3 avril 2017.

Pénélope Fillon rémunérée par l'Assemblée nationale depuis 1982

Commenter cet article