Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Le Mantois et Partout ailleurs

La pensée unique sur la rafle antisémite du Vel d'Hiv en 1942: Marine Le Pen est-elle allée trop loin?

Ben non, les Juifs se sont précipités d'eux même dans l'enceinte du Vel d'Hiv en cet été 1942, alors que tentaient de les empêcher la police française et les nervis fascistes du Parti populaire français dont Victor Barthélémy était le dirigeant avant de devenir l'un du parti de Jean-Marie Le Pen 30 ans plus tard.

Après le Vel d'Hiv, ce fut l'internement à Drancy gardienné par des gendarmes français. Il n'y avait pas mieux comme club med à l'époque. Puis, cela fut un voyage en train tout frais payé pour Auschwitz ou Sobibor.

Les chambres à gaz?  "Je n'ai pas étudié spécialement la question, mais je crois que c'est un point de détail de l'histoire de la Deuxième Guerre mondiale" dira publiquement le père de la candidate de l'extrême droite en 1987. En , le même déclare, dans l'hebdomadaire Rivarol d'extrême droite: " l'occupation allemande n'avait pas été particulièrement inhumaine, même s'il y eut des bavures, inévitables dans un pays de 550 000 km2 ".

Et en décembre 2016, le Parisien révèle que "la présidente du Front national va emprunter de l'argent au microparti Cotelec", fondé par son père.

Alors, Marine Le Pen est-elle allée trop loin? Non juste à la porte à côté où siège le microparti fondé par son paternel.

Commenter cet article