Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Le Mantois et Partout ailleurs

Conseil des ministres: on a frôlé la catastrophe mais heureusement François Hollande vient de réagir

Rappel des faits: Matthieu Fekl était à fois en charge du commerce extérieur et du tourisme, et aussi dans le QG du candidat socialiste à la présidentielle. Nommé ministre de la police, il a quitté le QG de Benoît Hamon. Mais il soutient toujours son pote Benoît, tout en dirigeant le ministère de l'Intérieur qui n'est pas rien dans la politique de droite menée par le gouvernement.

Du coup, depuis le 21 mars 2017, il n'y avait plus personne en Conseil des ministres pour vendre des armes et faire venir en France les monarchies pétrolières intégristes et les dictateurs de la Françafrique, grands gourmands de nos armes et de notre tourisme de luxe. Oui, parce que les réfugiés fuyant la misère et la guerre du continent africain sont tout autrement traités par la patrie des droits de l'homme.

Bref, François Hollande s'est enfin aperçu de cette catastrophe et ce jeudi, il a nommé par la voie du Journal Officiel Harlem Désir en charge du commerce extérieur et du tourisme. C'est vrai que Harlem Désir, ex-patron du PS de 2012 à 2014, était en charge des Affaires européennes du capital libre et non faussé depuis 2014. Et que gérer loyalement les affaires du capitalisme au niveau de l'Europe, ça se passait pas mal. Alors pourquoi pas en plus le commerce extérieur au service exclusif des multinationales françaises?

J'oubliais, Harlem Désir, ministre socialiste désormais chargé des Affaires européennes, du Commerce extérieur et du Tourisme, soutient Benoît Hamon. Au nom sans doute du marché libre et non faussé. Non? A moins que ce soit au nom de la Patrie des droits de l'homme...

Commenter cet article