Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Le Mantois et Partout ailleurs

Représentatitivité syndicale: la CGT dévisse dans le secteur privé

Même si la CGT reste la première organisation syndicale en associant les suffrages obtenus dans les TPE, la fonction publique et le secteur privé, c'est un mauvais résultat. Depuis le début de son histoire en 1895, la CGT a vocation à défendre l'ensemble du salariat public et privé, français et immigrés, du sans-emploi au cadre.

Comme l'exprime Philippe Martinez, secrétaire général de la CGT, en commentant ce résultat: "C’est d’un déficit de présence auprès de l’ensemble du salariat auxquelles la CGT est confrontée pour prétendre demeurer être la première organisation syndicale du secteur privé. Tirant analyse de ces résultats, la CGT aura à cœur de mieux représenter les salariés dans leurs diversités.
C’est une invitation pour toute la CGT à être encore plus présente, plus accessible, auprès de tout le salariat, toutes les catégories sociales du salariat."

Et dans cette invitation, ne doivent pas s'oublier le rôle et l'activité des Unions locales qui me semblent être les parents pauvres dans notre organisation syndicale.

Et dans notre analyse, il ne faut pas non plus oublier la désignation du délégué syndical établi depuis la loi du 20 août 2008. Dans les entreprises de moins de 50 salariés, le délégué syndical est obligatoirement un délégué du personnel. Dans les entreprises de plus de 50 salariés, le délégué syndical doit avoir recueilli, à titre personnel et dans son collège, au moins 10% des suffrages exprimés au 1er tour des dernières élections professionnelles. Autrefois, l'Union locale, ou la Fédération du secteur concerné, désignait légalement un délégué syndical, représentant la CGT et militant précieux pour l'implanter avec l'aide de l'UL dans une entreprise, sans passer par l'élection professionnelle.

Ci-joint le commentaire de Philippe Martinez:

Le cycle électoral de quatre années destiné à mesurer la représentativité des organisations syndicales dans les entreprises de plus de 10 salariés, s’est achevé au 31 décembre 2016.
Ces résultats agrégés au scrutin concernant les salariés des TPE établissent la représentativité des organisations syndicales pour les salariés du privé sur la période de janvier 2013 à décembre 2016.
Le Haut Conseil du Dialogue Social vient d’en communiquer les résultats.

En agrégeant les résultats des élections TPE et de l’ensemble des IRP, la CGT recueille 1 304 312 voix, soit 24,86 %.
La CGT arrive en seconde position dans le secteur privé.
Première organisation dans les TPE et première organisation auprès des 5 millions d’agents de la fonction publique, la CGT demeure première organisation sur l’ensemble du salariat du secteur privé et de la fonction publique avec une audience de 24,27%.
Quand la CGT est présente à une élection elle enregistre le plus souvent de meilleurs résultats que ses homologues syndicaux. Cela ne suffit pas à compenser un écart de 500 000 électeurs avec la CFDT et les reculs électoraux dans quelques grandes entreprises.
La CGT ne peut se satisfaire de ce résultat.
C’est d’un déficit de présence auprès de l’ensemble du salariat auxquelles la CGT est confrontée pour prétendre demeurer être la première organisation syndicale du secteur privé.
Tirant analyse de ces résultats, la CGT aura à cœur de mieux représenter les salariés dans leurs diversités.
C’est une invitation pour toute la CGT à être encore plus présente, plus accessible, auprès de tout le salariat, toutes les catégories sociales du salariat.

Commenter cet article